Accueil Mode de vie sain Ce que les hôtesses de l’air évitent de manger et boire en...

Ce que les hôtesses de l’air évitent de manger et boire en vol

175
0
Ce que les hôtesses de l'air évitent de manger et boire en vol

Si vous avez déjà pris l'avion, vous avez peut-être remarqué que le personnel navigant a une alimentation bien spécifique pendant le vol. Pourquoi ? Parce qu'à des altitudes élevées, notre corps ne réagit pas de la même manière aux aliments et aux boissons. Dans cet article, nous allons découvrir ce que les hôtesses de l'air évitent de manger et de boire en vol.

L'importance de l'alimentation en altitude : ce que les hôtesses de l'air ne mangent pas

La digestion à haute altitude

En premier lieu, il faut comprendre que notre système digestif est affecté par l'altitude. En effet, la réduite dans la cabine d'un avion peut augmenter les gaz présents dans notre estomac et nos intestins. C'est pourquoi les hôtesses de l'air évitent certains aliments qui peuvent provoquer des ballonnements.

Les aliments interdits en vol pour le personnel navigant

  • Oignons crus : Ils favorisent la de gaz.
  • Poissons crus : Les risques d'intoxication alimentaire sont trop importants.
  • Légumineuses : Elles peuvent causer des flatulences.

Après avoir abordé l'aspect alimentaire, penchons-nous sur un autre facteur tout aussi important pour le confort du voyage : l'hydratation.

Hydratation en vol : les boissons à éviter selon le personnel navigant

Les effets de l'altitude sur l'hydratation

L'air dans la cabine d'un avion est généralement très sec, ce qui peut rapidement conduire à une déshydratation. C'est pourquoi il est essentiel de boire régulièrement. Toutefois, toutes les boissons ne sont pas recommandées.

Boissons interdites pour le personnel navigant en vol

  • Café et thé : Ils sont diurétiques et peuvent donc accentuer la déshydratation.
  • Alcool : Il amplifie également l'effet de déshydratation et peut avoir des conséquences sur le comportement.

Maintenant que nous avons évoqué les boissons, parlons plus spécifiquement du repas servi à bord.

Repas à bord : pourquoi certains aliments sont déconseillés par les hôtesses

La difficulté de cuisiner en altitude

Dans un avion, la cuisine est limitée. Ainsi, la plupart des aliments servis sont préparés au sol et réchauffés en vol.

Les aliments bannis par le personnel navigant lors des repas à bord

  • Riz : Il se dessèche rapidement et perd sa saveur en altitude.
  • Soupes : Elles peuvent éclabousser lors du service à cause des turbulences.
  • Crudités : Elles peuvent être porteuses de bactéries si elles ne sont pas correctement lavées.
Lire aussi :  Exercice et bien-être : conseils pratiques pour rester actif en 2024

Passons maintenant à l'analyse plus détaillée des plateaux-repas servis en avion et aux pièges qu'ils peuvent receler.

Les pièges des plateaux-repas en avion : révélations d'une professionnelle du ciel

Pièces maîtresses du plateau-repas : entre le mythe et la réalité

Certaines idées reçues voudraient que les plateaux repas soient de véritables bombes caloriques. Pourtant, une hôtesse de l'air a révélé dans un entretien anonyme que ce n'est pas toujours le cas. Les compagnies aériennes veillent souvent à proposer une alimentation équilibrée pour leur personnel navigant.

Mauvaises surprises des plateaux-repas : attention au sel !

Cependant, un autre écueil guette les passagers : le taux de sodium contenu dans ces repas. En effet, afin de compenser le manque de goût dû à l'altitude, les plats préparés pour les vols contiennent davantage de sel. Un élément à prendre en compte lorsqu'on voyage régulièrement en avion.

Dans la suite de notre exploration des habitudes alimentaires en vol, nous allons aborder la question spécifique des boissons chaudes et froides pendant le vol.

Boire ou ne pas boire ? Les conseils des hôtesses sur l'eau et les boissons chaudes

Pourquoi éviter de boire de l'eau du robinet en avion ?

Cela peut sembler surprenant, mais il est déconseillé de boire de l'eau du robinet à bord d'un avion. En effet, le système d'approvisionnement en eau n'est pas toujours parfaitement nettoyé, conduisant à une possible contamination bactérienne. Mieux vaut donc privilégier l'eau en bouteille.

Boissons chaudes : un risque pour la ?

Même constat pour les boissons chaudes comme le café ou le thé qui sont préparées avec cette même eau du robinet. Il est donc conseillé de se rabattre sur les boissons froides proposées par la compagnie aérienne.

Après avoir parlé d'alimentation et d'hydratation, tournons-nous vers un autre aspect crucial dans la vie des hôtesses de l'air : la gestion du décalage horaire et du sommeil.

Comment les hôtesses gèrent-elles le décalage horaire et le sommeil ?

Gestion du décalage horaire : une question d'habitude ?

L'une des difficultés majeures rencontrées par le personnel navigant est sans aucun la gestion du décalage horaire. Pour contrer ce phénomène, certaines hôtesses de l'air recommandent d'adapter son horloge interne à l'aide de repas légers et réguliers.

Lire aussi :  Top resorts tout inclus : votre guide ultime des hôtels et complexes touristiques

Le sommeil en vol : un pour le personnel navigant

S'accorder du temps pour dormir pendant les long-courriers est essentiel pour la santé des hôtesses de l'air. Cependant, il faut veiller à ne pas consommer d'aliments trop lourds ou de boissons excitantes avant le repos.

Dans le segment suivant, nous allons explorer quelles sont les précautions alimentaires que les hôtesses recommandent aux passagers avant le vol.

Précautions alimentaires avant le vol : les recommandations pour un voyage serein

Les repas avant le vol : légèreté et hydratation

Pour voyager dans les meilleures conditions, il est conseillé de manger léger et d'éviter les aliments qui favorisent les ballonnements, comme nous l'avons déjà évoqué précédemment. En outre, une bonne hydratation est également essentielle pour faire face au dessèchement causé par la cabine pressurisée.

Alcool et café : à consommer avec modération

Certains passagers peuvent être tentés de consommer de l'alcool ou du café avant leur vol. Néanmoins, il faut garder à l'esprit que ces boissons amplifient l'effet de déshydratation et peuvent perturber le sommeil. Il est donc recommandé de les consommer avec modération.

Pour finir, découvrons quelques exercices et astuces de à adopter en vol, recommandés par nos experts des airs.

Exercices et astuces de bien-être à adopter en vol selon les hôtesses de l'air

en vol : bouger pour rester en forme

Faire régulièrement quelques mouvements ou exercices simples pendant le vol peut aider à se sentir mieux. Cela permet de stimuler la circulation sanguine et d'éviter les douleurs musculaires dues à l'inactivité prolongée.

Respiration et relaxation : des alliées précieuses

La d'exercices de respiration ou de relaxation peut également être bénéfique, notamment pour contrer le que peut engendrer un voyage en avion.

Pour résumer, que vous soyez personnel navigant ou simple passager, une bonne idée est d'adopter une alimentation adaptée lorsque vous voyagez en avion. Éviter certains aliments, privilégier l'eau en bouteille aux boissons chaudes, gérer le décalage horaire et pratiquer quelques exercices peuvent grandement améliorer votre confort pendant le vol. Bon voyage !

4.5/5 - (4 votes)

En tant que jeune média indépendant, Tel Avivre a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Publicité