Ce matin ma fille m’annonce angoissée, « maman dit à T. (sa grande soeur) d’être prudente demain (samedi)…, sur Tiktok on dit que se sera la journée du viol… » Je reste stupéfaite! Je ne suis pas sur Tiktok. Je n’ai pas suivi.
Je lui demande de me montrer le post sur TikTok, effectivement de nombreuses adolescents et adolescentes mettent en garde contre des hommes qui auraient annoncés que ce samedi, ils commettraient des agressions sexuelles.

Tiktok est-il incontrôlable?  Ces derniers jours, les avertissements se sont multipliés sur le réseau social à propos du « Rape Day » – où le viol serait prétendument autorisé.

Les posts diffusés sur le sujet, notamment par des adolescents, affirment que la journée aurait lieu ce samedi .

Aucun message n’a été trouvé pour le moment, et on ne sait pas s’il s’agit d’un canular. Mais même si s’en est un, il est extrêmement dangereux! Un certain nombre de blagues qui ont commencé avec Tiktok se sont soldées par une catastrophe. Un internaute a mis en garde les parents: « Parents réveillez vous! C’est une vraie guerre ».

Un autre a écrit: « Il est vraiment important d’être prudent. Je n’arrive pas à croire que je dis même ça, mais samedi 24 avril, prends soin de toi plus que d’habitude.

Il s’agit actuellement de posts de réactions au phénomène – il n’est pas clairement établi à quel point ce message a été repandu. Pour l’instant aucun message n’a été trouvé pour encourager l’action et les agressions sexuelles.

Un autre internaute s’est adressé aux parents: « demandez à vos enfants de signaler toute vidéo qui encourage le viol ce 24.4, échangez avec vos enfants, dites-leur ce qu’il faut faire dans le monde réel lorsqu’ils sont face à un tel message »

Ran Brown, directeur de l’Institut de l’adolescence a déclaré à la chaîne israélienne 12 que la panique avait commencé à la suite d’une rumeur sur une vidéo américaine téléchargée sur Tiktok. Cette vidéo montrerait des hommes annonçant que ce 24 avril serait la journée internationale du viol, et appelant au viol de femmes et d’enfants.

A la direction de Tiktok mais aussi parmi les internautes aucun témoin ayant visionné cette vidéo n’a été trouvé.
Ce que l’on voit principalement en ce moment sur les réseaux sociaux, ce sont des posts et des vidéos de réponse appelant les femmes et les enfants à faire attention et à témoigner « 

Ce n’est pas la première fois qu’un tel message serait diffusé sur les réseaux. La première trace officielle d’un post sur la « Journée internationale du viol » remonte à 2018.

Il est toujours juste d’être prudent dans ce contexte et de prendre en compte le fait que certains déséquilibrés pourraient prendre ce message pour argent comptant. 
Une fois de plus, cet actualité nous rappelle, s’il le fallait, combien il est important de discuter avec nos enfants des dangers des réseaux sociaux et des réflexes qu’ils doivent adopter pour les dénoncer et lutter contre eux.

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here