Les personnes qui ont accumulé au moins trois mois de chômage entre le 1er mars et le 31 octobre 2020 et ont commencé ou commenceront à travailler du 1er novembre 2020 à la fin février de cette année, recevront une  subvention de l’État: ils percevront des indemnités de chômage en plus de leur salaire.
Selon les estimations, le nombre de chômeurs pouvant bénéficier de cette mesure s’élèverait à 340000.
Le principe de cette incitation au retour à l’emploi ?
Toute personne inscrite au chômage entre le 1er mars 2020 et le 31 octobre 2020, qui a retrouvé/retrouvera un emploi entre novembre 2020 et fin février 2021 recevra deux allocations à hauteur de ses allocations de chômage, le premier et le quatrième mois.  Cela a été convenu entre le ministre des Finances Israel Katz et le directeur du bitouah leumi, Meir Spiegler. Tous deux ont décidé d’améliorer considérablement les conditions des subventions pour encourager le retour au travail.
Cette mesure  s’applique que le nouveau salaire perçu soit inférieur ou supérieur au montant des allocations chômage, ou supérieur à l’ancien salaire perçu, dans la limite de 15 800 shekels.

Selon les prévisions du ministère de l’économie, cette mesure devrait permettre de réaliser d’importantes économies sur le paiement des allocations de chômage

C’est la première fois que le Trésor fait un effort pour inciter les chômeurs à retourner au travail par le biais de subventions pour les chômeurs plutôt que pour l’employeur.  Il s’agit d’un outil permettant de répondre aux problématiques poser par un modèle d’emploi flexible qui permet des salaires partiels et un financement partiel de l’État, à l’instar du modèle allemand.






Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here