Nouveau record depuis le pic de l’épidémie d’avril. 668 nouveaux cas en 24 heures. À ce jour, l’Etat hébreu dénombre 6080 cas actifs mais le nombre de malades dans un état grave reste stable. Un seul décès a été enregistré hier. A noter le niveau élevé de test pratiqué à 17697.

Le gouvernement a annoncé la fermeture dès ce matin 8h00 de certains quartiers de la ville d’Ashdod (le troisième, septième et huitième) après une montée en flèche du nombre de cas. Un peu moins de 200 patients pour une population de 250 000 habitants. Les écoles ont été fermées et les regroupements de plus de 10 personnes sont interdits dans ces quartiers.

L’augmentation alarmante des cas sur Bat Yam a amené le Maire de la ville à prendre des mesures restrictives de prévention avec la fermeture des classes à partir du CM2, l’interdiction des réunions de plus de dix personnes et la fermeture des plages de 10h00 à 17h00

En revanche, pour le quartier Ajami de Jaffa et Barhat, les ministres ont approuvé la suppression des restrictions. D’autres discussions auront lieu dimanche sur Kiryat Gat et Bnei Brak.

Le ministre de la santé a demandé à ce que le nombre de test pratiqué dans les zones de cluster de la maladie soit intensifié rapidement afin de décider du maintien au non des restrictions dans ces zones.

Par ailleurs, Tsahal aussi a été sévèrement touché puisqu’on dénombre actuellement 113 soldats diagnostiqués avec le virus. Le 14 juin dernier, le nombre de soldats infectés n’était que de 21, et en 10 jours, ce nombre a été multiplié par 4,5.

Tel-Avivre

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here