Yaakov Litzman a été testé positif au coronavirus mercredi soir et, dans la foulée, le site d’information Mako a rapporté que le Ministre de la santé avait enfreint les directives de son propre ministère pour lutter contre l’épidémie…

Il est reproché au Ministre de la santé d’avoir participé à, au moins, deux reprises à des prières en assemblée. Ces révélations se basent selon Mako sur le témoignage de la personne chez qui a eu lieu la prière quelques jours après l’interdiction par le ministère de la Santé des prières dans des lieux fermés et dans des synagogues. Pour sa part, le ministre de la Santé nie fermement ces allégations.

Suite aux preuves révélées par le site d’information israélien  Mako, plusieurs leaders et ministres du gouvernement ont sévèrement critiqué, jeudi, le ministre de la Santé et ont appelé à son licenciement immédiat. « Un ministre de la Santé qui viole les dispositions d’urgence du ministère qu’il dirige, tout en se mettant lui-même et les autres en danger n’a pas sa place dans le gouvernement » ont-ils asséné.

Un haut responsable du ministère de la Santé a vivement réagi en déclarant: « Si les faits sont vrais, c’est choquant. Un ministre qui va à l’encontre des directives de son bureau, c’est terrible » avant d’ajouter: « L’enquête épidémiologique devrait être transparente pour le public. Je ne comprends pas pourquoi elle n’a pas été publiée jusqu’à présent « 

Car l’enquête épidémiologique du ministre doit montrer si le Shin bet a oui ou non utilisé les mêmes moyens relatifs à l’accès des données personnelles de localisation de son téléphone, tels qu’ils sont appliqués aux autres citoyens israéliens. Le Shin Bet affirme qu’il n’y a pas de différence entre les ministres, les membres de la Knesset et les autres citoyens israéliens.

Le semaine dernière, au  sein de l’équipe de crise du ministère, des témoignages avaient filtré se plaignant « de décisions du ministre contraire aux directives du ministère ».

« Ce sont de fausses allégations qui n’ont aucune base factuelle et qui n’ont d’autre but que des tentatives de pressions politiques afin d’influencer les négociations. Il convient de souligner que toutes les instructions ont été respectées par le ministère Litzman, tant dans la prière, que dans ses activités avec le centre de crise ou de son administration » avait déclaré le bureau du ministre.

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. C’est triste ! Qu’on parle de ce ministre, de Boris Johnson ou d’autres, nos décideurs politiques ne doivent pas s’exposer pour des motifs privés ou électoralistes. Il doivent donner l’exemple. S’exposer, donc prendre des risques, n’est justifié que s’il s’agit de sauver des vies. A ce propos: hommage à nos soldats, personnels sanitaires employés des magasins et d’industries de nécessité et à tous ceux qui sont « au front ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here