La veille de Soukkot, des antisémites ont tagué un graffiti d’Adolf Hitler sur un mur non loin de la tombe de Rabbi Nahman. La police locale aurait arrêté un suspect…

.

Vendredi dernier, un  graffiti d’Adolf Hitler a été découvert peint  à la bombe sur un mur près de la tombe du rabbin Nachman de Bratslav, lieu de pèlerinage juif dans la ville ukrainienne d’Ouman. Cet acte de vandalisme antisémite a été rapidement recouvert. La police locale a arrêté un suspect. Selon la législation ukrainienne, la peine encourue  peut aller jusqu’à cinq ans d’emprisonnement. Le maire d’Ouman a immédiatement condamné l’incitation à la haine raciale et religieuse  sur sa page Facebook.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

« Nous saluons la réaction rapide des autorités ukrainiennes », a  écrit l’ambassadeur d’Israël en Ukraine.

Nachman de Bratslav est le fondateur de la dynastie hassidique de Bratslav. Arrière petit fils du Baal Shem Tov, il donnera un nouveau souffle au hassidisme en combinant les enseignements ésotériques du judaïsme avec une étude approfondie de la Torah. À la suite d’un incendie qui détruit sa maison en 1810, Rabbi Nahman est contraint de quitter Bratslav et est hébergé par un groupe de maskilim (Juifs adhérant à la Haskala, équivalent au mouvement des Lumières) d’Ouman, une ville également située en Ukraine. Des années plus tôt, Rabbi Nahman avait confié à ses disciples qu’Ouman était un bel endroit pour être enterré. La sépulture de Rabbi Nahman devient rapidement un lieu de pèlerinage qui attire des dizaines de milliers de personnes une fois l’an, à Roch Hashanah.

Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here