Située dans la région du mont Sodome, « La grotte de Malham » a été découverte dans les années 80 avec plus de 100 autres toutes différentes, l’ensemble datant pour le moins de 7 000 ans. Récemment, des chercheurs israéliens l’ont de nouveau mesurée avec précision, elle est longue de 10 km battant ainsi le record détenu par une cavité iranienne.  

.

La grotte Malham, près de la mer Morte, mesure plus de 10 km de long. Elle fait partie des cavités les plus jeunes au monde et accueille des paysages de stalactites et stalagmites qui n’ont rien à envier à ceux des grottes karstiques.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

« La première fois que nous avons sondé Malham, nous utilisions des rubans à mesurer et des compas», explique le professeur Amos Frumkin, directeur du CRC à l’Institut des sciences de la Terre de l’Université hébraïque. La grotte avait été estimée à l’époque à 5.685 mètres. Le « Nous » de l’époque comprenait une expédition internationale sous les ordres du Centre de recherche sur les grottes de l’Université hébraïque de Jérusalem, le club des explorateurs de grottes israéliennes, le club bulgare Sofia Spéléo ainsi que 80 spéléologues de neuf pays différents. Ajoutez-y la présence de la Fédération de spéléologie du ministère de la Jeunesse et des Sports de Bulgarie, de la Fédération européenne de spéléologie, de nombre de sponsors et vous connaîtrez le « Nous » d’à présent !

Un « nous » qui disposons désormais d’une technologie laser capable de déterminer la longueur record de la dite-grotte, de la cartographier avec une précision hors pair et d’en transmettre les mesures directement à nos iPhones !

D’un point de vue géologique, les grottes de sel sont des êtres vivants, si l’on en croit un communiqué explicatif publié par l’Université hébraïque. Elles se forment principalement dans les régions désertiques avec des affleurements de sel. Ce qui leur permet de se former est l’eau. Même les climats arides voient de temps à autre des tempêtes de pluie et lorsqu’il pleut, l’eau se déverse des fissures, dissout le sel et crée des canaux semi-horizontaux le long du parcours. Une fois que l’eau de pluie s’est écoulée, ces «lits de rivière» asséchés subsistent et des grottes de sel se forment. Âgée d’environ 7.000 ans, la grotte Malham fait partie des plus jeunes du monde: le sel se dissout, en effet, beaucoup plus vite que le karst, ce qui fait que la grotte s’allonge un peu plus à chaque orage. Ce sont d’ailleurs les conditions arides qui lui ont permis de persister encore aujourd’hui.

Mais rien ne vaut que d’en voir la beauté dans la vidéo ci-dessous

.

.

par Bely Landerer pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here