Un nouveau candidat s’est présenté pour diriger le parti Habayit Hayehoudi en la personne du rav Yossef Ben-Shoshan, bien connu dans les milieux francophones en Israël. Né à Tunis et élevé en France, le rav Ben-Shoshan a fait son alya et passé par le Makhon Lev et la yeshiva Merkaz Harav. Il a servi dans Tsahal dans le programme “Atouda”. Il est aujourd’hui très actif dans l’organisation “Oz Leisraël”, la diffusion du sionisme-religieux et dans l’encouragement à l’alya des Juifs de France.

Il y a six mois, le rav Ben-Shoshan a créé un mouvement extra-parlementaire baptisé “Deguel Israël”, “Drapeau d’Israël”, nom que le rav Avraham Itshak Hacohen Kook zatsal avait souhaité donner à un mouvement qu’il voulait créer. Aujourd’hui, c’est à la tête de Habayit Hayehoudi que le rav Ben-Shoshan voudrait faire avancer ses idées de propagation du sionisme-religieux. L’un de ses objectifs principaux: faire revenir au parti sioniste-religieux la population séfarade de la périphérie dont les valeurs juives et sionistes sont selon lui celles qui prévalent à Habayit Hayehoudi. Bien évidemment, de langue maternelle française, le rav Ben-Shoshan entend exploiter cet atout pour attirer les voix des francophones d’Israël, qui sont majoritairement à droite et de tendance traditionnaliste à religieuse.

Comme beaucoup de responsables de la communauté francophones en Israël, le rav Ben-Shoshan pense que les riches valeurs portées par les Juifs originaires de France peuvent contribuer à racommoder les déchirures qui existent au sein de la société israélienne.

LPH Info

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. […] Un nouveau candidat s’est présenté pour diriger le parti Habayit Hayehoudi en la personne du rav Yossef Ben-Shoshan, bien connu dans les milieux francophones en Israël. Né à Tunis et élevé en France, le rav Ben-Shoshan a fait son alya et passé par le Makhon Lev et la yeshiva Merkaz Harav. Il a servi dans Tsahal dans le programme “Atouda”. Il est aujourd’hui très actif dans l’organisation “Oz Leisraël”, la diffusion du sionisme-religieux et dans l’encouragement à l’alya des Juifs de France. Lire la suite sur tel-avivre.com […]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here