Le conflit diplomatique entre Israël et l’Irlande s’intensifie. Israël vient d’annuler l’envoi prévu d’une délégation de la Knesset au Parlement irlandais. La cause: l’Irlande soutient un projet de loi de boycott anti-israélien depuis quelques mois. Le Parlement irlandais est sur le point d’adopter une loi interdisant l’importation de produits fabriqués par des entreprises juives de Judée, de Samarie, du Golan et d’une partie de Jérusalem. La loi prévoit jusqu’à cinq ans de prison et 250.000 euros d’amende pour tout ceux qui enfreindront la loi en important les dits produits issus d’entreprises répertoriées sur une liste noire…

.

La semaine dernière, des responsables du ministère israélien des Affaires étrangères ont convoqué l’ambassadeur d’Irlande en Israël, Alison Kelly, pour lui remonter les bretelles quant au soutien de son pays à un projet de loi qui criminalise les relations commerciales avec des villes israéliennes en Judée-Samarie. Pour Israël, cette loi qui n’est rien de moins qu’antisémite et discriminatoire,  doit être dénoncée avec la plus grande vigueur.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Sur une invitation du Parlement irlandais, la Knesset avait envisagé d’envoyer en Irlande une large délégation de députés de la coalition et de l’opposition dirigée par Akram Hasson du parti Koulanu et Eyal Ben-Reuven, député de l’opposition. L’annulation de cette délégation israelienne en Irlande est le signe de liens de plus en plus tendus entre les deux pays. L’Irlande est, sans réelle explication, l’un des pays les plus anti-israéliens au sein de l’Union européenne. Les sénateurs irlandais avaient voté le 11 juillet 2018 la proposition de loi. Le texte présenté par une sénatrice indépendante, Frances Black, avait reçu le soutien de tous les partis irlandais, à l’exception du Fine Gael au pouvoir. Mercredi dernier, le Parlement irlandais a bouclé l’avant-dernière étape dans l’adoption de la loi de boycott anti-israélien.

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

9 COMMENTS

  1. Sur base de la loi contre l’antisémitisme adoptée par le Parlement européen, à combien de mois de prison ferme seront condamnés les députés irlandais ayant voté ce boycott en utilisant comme d’habitude un critère pour Israël et un autre pour le reste du monde?

  2. Quelle honte, en ces jours de commémoration de la Shoa faire voté une telle loi! c’est de la haine à l’encontre de tout les Juifs,mais attention,ne jamais oublier: Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudissent. C’est HaShem qui le dit! et ce qu’il dit s’accomplit toujours tôt ou tard.

  3. Il faut se rappeler quel’Irlande est un pays hypercatholique et que beaucoup là bas considèrent que les juifs ont tué Jésus malgré le fait que la notion de peuple déicide ait été retiré du canon de la messe depuis 1965 (je crois) mais qui a duré près de 20 siècles. Je pense que ce n’est pas une question de territoires occupés, mais que ça va chercher beaucoup plus loin dans le narratif catholique de beaucoup d’Irlandais. L’occupation a bon dos.

  4. N’oublions pas que l’Irlande à été un collabo zélé avec les nazis sous l’alibi d’être neutre elle était pro hitlerienne
    et renseignait Les nazis d’informations glanés sur la Grande Bretagne.: Elle aurait dû être jugé à Nuremberg avec la V Suisse et la Suède qui bien que neutre ont été des collabos avec l’Allemagne maudite
    Le sinn-feine qui joue un rôle important dans la politique avait des liens étroits avec tous les terroristes notamment les terroristes arabes de l’OLP.Ce passé resterait dons présent
    Israel avait pourtant aidé financièrement l’Irlande Il t a 10 ans qui l’avait remercié : ingrate et raciste
    Enfin l’Irlande est encore un pays tres catho et obéit au Vatican dont nous connaissons l’hypocrisie de cette Curie au double langage et en fait pro arabe pour croire qu’une telle politique protégerait les chrétiens d’orient qui sont assassinés ou expulsés des pays arabes

  5. Balfour doit y être pour quelque chose dans cette animosité: sans parler de religion, Balfour, alors qu’il faisait sa déclaration en faveur d’un foyer juif en Palestine d’alors, luttait en Grande-Bretagne contre la lutte de l’Irlande pour son indépendance et cela a duré longtemps; si bien que les irlandais n’ont aucun mal à s’identifier à ce ce qu’ils croient être une lutte des « palestiniens » pour leur indépendance; ils identifient les israéliens aux Anglais

  6. Il n’y a rien à attendre d’un pays qui a été allié au régime nazi pendant la deuxième guerre mondiale, dont le président s’était d »placé à l’ambassade d’Allemagne pour présenter ses condoléances à l’ambassadeur, à la mort d’Hitler.
    (Pour la mort de Roosevelt, il n’avait envoyé qu’un télégramme)

  7. […] Le conflit diplomatique entre Israël et l’Irlande s’intensifie. Israël vient d’annuler l’envoi prévu d’une délégation de la Knesset au Parlement irlandais. La cause: l’Irlande soutient un projet de loi de boycott anti-israélien depuis quelques mois. Le Parlement irlandais est sur le point d’adopter une loi interdisant l’importation de produits fabriqués par des entreprises juives de Judée, de Samarie, du Golan et d’une partie de Jérusalem. La loi prévoit jusqu’à cinq ans de prison et 250.000 euros d’amende pour tout ceux qui enfreindront la loi en important les dits produits issus d’entreprises répertoriées sur une liste noire…Lire la suite sur tel-avivre.com […]

Répondre à Shirah Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here