L’ouverture officielle de l’aéroport « Ramon », situé à 18 km au nord d’Eilat dans la vallée de Timna, a eu lieu officiellement aujourd’hui. L’aéroport porte le nom de « Ramon » en mémoire au premier astronaute israélien Ilan Ramon, qui a péri dans la catastrophe du Columbia Space Shuttle en 2003, et de son fils Assaf Ramon, décédé six ans plus tard, lorsque son avion de combat F-16 s’est écrasé. Il ouvre ses portes seulement un mois après le décès de la femme du premier et de la mère du second, Rona Ramon. La cérémonie officielle a eu lieu en fin de matinée en présence du premier ministre Benjamin Netanyahou.

Cérémonie d’ouverture officielle du nouvel aéroport Ramon, nommé en mémoire d’Ilan et d’Asaf Ramon,  près de la ville d’Eilat, dans le sud d’Israël, le 21 janvier 2019. Photo de Yonatan Sindel / Flash90
Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, et le ministre des Transports, Israel Katz, participent à la cérémonie d’inauguration  Photo de Yonatan Sindel / Flash90

Israël a inauguré ce lundi le nouvel aéroport international d’Eilat, destiné à stimuler le tourisme au abords de la mer Rouge. Le Premier ministre, Benjamin Netanyahou, a assisté à la cérémonie d’inauguration. L’aéroport de Ramon remplace deux aéroports régionaux: l’aéroport de centre-ville avec sa courte piste qui était utilisé par les avions à hélices des vols intérieurs en Israël et l’aéroport d’Ovda situé à 60 km au nord de la ville qui servait aux avions commerciaux internationaux. Actuellement, toutes les compagnies aériennes européennes, easyJet, Ryanair, WizzAir, Transavia, etc..atterrissent à Ovda pendant la saison d’hiver.

Pour le moment l’aéroport de Ramon n’opérera que des vols intérieurs des transporteurs israéliens Arkia et Israir.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

A partir de mars 2019 tous les vols internationaux atterriront à Ramon avec un terminal qui devrait accueillir deux millions de passagers par an et une capacité d’accueil de 4,2 millions de passagers d’ici 2030. Une liaison ferroviaire transportera les passagers vers le centre-ville jusqu’au quartier des hôtels. Le  coût  de la construction du nouvel aéroport a été évalué  à 1,7 milliard de shekels  soit 395 millions d’euros. Les travaux ont commencé en 2013.

« En cas d’urgence, non seulement toute la flotte aérienne de passagers d’Israël pourra y atterrir  mais également d’autres avions », a déclaré l’IAA. Rappelons qu’après la roquette tirée par des terroristes du Hamas à Gaza en 2014 près du périmètre de l’aéroport Ben Gourion, tous les transporteurs internationaux avaient suspendu leurs vols. Les médias israéliens ont annoncé l’installation d’une barrière anti-missile « intelligente » de 26 mètres de haut et 4,5 km de long afin de protéger Ramon, voisin de la frontière avec la Jordanie.

Le tourisme a généré 5,8 milliards de dollars pour Israël en 2017. Et en 2018 c’est plus de 3 millions et demi de touristes provenant des États-Unis, de Russie, de France, d’Allemagne ou de Grande-Bretagne qui ont visité ce pays de seulement 8 millions d’habitants.

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. )MAZAL TOV ! SIMANE TOV ! CETTE DATE D’INAUGURATION NE SERA OUBLIÉE
    PUISQU’ELLE A EU LIEU LE JOUR DE TICHA BEAV 5779 ! A RETENIR SANS AUCUN
    DOUTE (SOIT LE 21/01/2019) !

  2. ET SURTOUT PORTE LES NOMS D’ILAN ET D’ASAF RAMON DÉCÉDÉS DANS DES
    CONDITIONS REGRETTABLES.
    QU’ILS REPOSENT EN PAIX AU GAN EDEN ! AMEN VE AMEN !

  3. […] L’ouverture officielle de l’aéroport « Ramon », situé à 18 km au nord d’Eilat dans la vallée de Timna, a ouvert officiellement aujourd’hui. L’aéroport porte le nom de « Ramon » en mémoire au premier astronaute israélien Ilan Ramon, qui a péri dans la catastrophe du Columbia Space Shuttle en 2003, et de son fils Assaf Ramon, décédé six ans plus tard, lorsque son avion de combat F-16 s’est écrasé. Il ouvre ses portes seulement un mois après le décès de la femme du premier et de la mère du second, Rona Ramon. La cérémonie officielle a eu lieu en fin de matinée en présence du premier ministre Benjamin Netanyahou.Lire la suite sur tel-avivre.com […]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here