Danny Danon a annoncé son intention de démissionner de ses fonctions d’ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU. L’ambassadeur d’Israël aux Nations Unies qui devait terminer son mandat en février 2019, a annoncé son intention de se retirer plus tôt, en prévision de la course aux primaires du Likoud qui devrait se dérouler en debut d’année avant les élections anticipées.

Photo by Marc Israel Sellem/POOL

Cette semaine, la coalition a voté à l’unanimité en faveur de la tenue d’élections anticipées de la 21ème Knesset  au 9 avril prochain. Danny Danon, ancien député du Likoud  retournera donc à la politique après sa démission et devrait, au début de 2019, participer aux primaires du Likoud.

En début de la semaine, Benjamin Netanyahou a annoncé qu’il avait un candidat pour remplacer Danny Danon, qui devait de toute facon terminer son mandat de trois ans. Cependant, le nom du candidat n’a été révélé car il coïncidait avec l’annonce des élections. Et en supposant que le prochain gouvernement de coalition ne soit pas formé avant mai, le processus de nomination d’un nouvel ambassadeur auprès de l’ONU ne pourrait s’achever qu’en octobre 2019, à causes des diverses procédures bureaucratiques.

La décision du gouvernement d’organiser des élections anticipées en avril 2019 pourrait laisser Israël sans représentation officielle non seulement aux Nations Unies mais aussi dans les principaux pays du monde. En effet, le Premier ministre, qui est actuellement le ministre des Affaires étrangères, ne peut pas procéder à des nominations politiques pendant une période de campagne électorale. Les ambassades israéliennes les plus importantes qui pourraient rester sans ambassadeur sont celles de Paris, Moscou, Vienne, Ottawa et La Haye.

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here