Ce lundi, lors d’une conférence des ambassadeurs au ministère des Affaires étrangères, Benjamin Netanyahou a déclaré que le sultanat d’Oman,  pays du Golfe, situé à l’extrémité sud-est de la péninsule arabique, venait d’accorder l’autorisation aux avions de la compagnie El-Al de survoler son territoire. Netanyahou a rappelé qu’actuellement, les compagnies aériennes israéliennes « peuvent aussi survoler l’Egypte, le Tchad et bientôt le Soudan »….

Photo by Moshe Shai/FLASH90

Selon Netanyahu, le sultan d’Oman, Qaboos bin Said al Said, aurait donné la permission à la compagnie aérienne nationale israélienne, El Al, de pénétrer dans son espace aérien. «Le sultan d’Oman a autorisé les vols d’El Al au-dessus d’Oman», a déclaré Netanyahou. « Notre carte diplomatique a radicalement changé, suite aux efforts diplomatiques d’Israël  » a expliqué le premier ministre israélien. Cette permission du sultan d’Oman Qabus Ibn Saïd est le résultat  de la visite historique du Premier ministre israélien dans le sultanat en octobre dernier, une première du genre dans l’État du Golfe de la part d’un Premier ministre israélien depuis le voyage de Yitzhak Rabin en 1996 à Oman.

Rappelns aussi qu’il y a quelques mois, l’Arabie saoudite avait également autorisé les vols à destination et en provenance d’Israël à pénétrer dans son espace aérien,  raccourcissant ainsi la route entre Tel Aviv et New Delhi.

D’autre part, le quotidien israélien Yediot Ahronot a rapporté le mois dernier que Netanyahou avait pour objectif de stabiliser les relations avec le Nigeria, le Tchad et le Soudan. Les relations diplomatiques avec ces trois pays africains réduiront d’environ trois heures les vols d’Israël vers l’Amérique du Sud. En outre, Netanyahou a essentiellement confirmé qu’El Al pouvait désormais survoler le Tchad et que l’objectif concernant les droits de l’espace aérien soudanais était imminent.

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. […] Ce lundi, lors d’une conférence des ambassadeurs au ministère des Affaires étrangères, Benjamin Netanyahou a déclaré que le sultanat d’Oman,  pays du Golfe, situé à l’extrémité sud-est de la péninsule arabique, venait d’accorder l’autorisation aux avions de la compagnie El-Al de survoler son territoire. Netanyahou a rappelé qu’actuellement, les compagnies aériennes israéliennes « peuvent aussi survoler l’Egypte, le Tchad et bientôt le Soudan »….Lire la suite sur tel-avivre.com […]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here