Tension entre la Russie et Israël-  un avion militaire russe a été abattu dans la province de Latakia en Syrie au moment où se déroulait une frappe aérienne israélienne contre des installations iraniennes en Syrie

Photo by Kobi Gideon/

Le Ministère russe de la Défense a déclaré qu’un de ses appareils, un II-20, avait été abattu lundi sur les côtes de Latakia, en Syrie, alors qu’il rejoignait une base russe à proximité.

L’II 20 est un avion de reconnaissance équipé de matériels électroniques de pointe tels que radars, capteurs infrarouges, appareils optiques… permettant à l’armée russe de scanner le ciel syrien en temps réel.

L’appareil a disparu des radars russes au moment d’une frappe israélienne menée par quatre F16 visant des cibles syriennes soupçonnées d’être des zones de retranchement iranienne, dans la province de Lattakia. Selon des sources israéliennes, l’Iran était persuadé qu’Israël n’oserait pas attaquer compte tenu de la forte présence russe dans la région.

La Syrie a aussitôt accusé Israël d’être responsable de la disparition de l’avion, faisant monter la tension entre Israël et la Russie.

Avigor  Liberman a clairement accusé la Syrie, mettant en cause la riposte totalement désorganisée de l’armée syrienne à la frappe israélienne.

Mardi, alors que les sirènes signalant le début de Kippour retentissaient dans tous le pays, le Premier ministre, Benjamin Netanyahou a exprimé ses regrets au nom de l’Etat d’Israël pour la mort des soldats russes et a déclaré que « la responsabilité de la disparition de l’avion  était à imputer à la Syrie ».

Il a ajouté qu’Israël était « déterminé à arrêter le retranchement militaire de l’Iran en Syrie et les tentatives de transfert vers le Hezbollah (soutenu par l’Iran), des armes mortelles destinées à être utilisées contre Israël ».

Le premier ministre a rappelé que la coopération entre  la défense israélienne et russe avait déjà «empêché de nombreuses pertes des deux côtés au cours des trois dernières années» dans la guerre civile en Syrie.

Les deux chefs d’Etat ont de fréquentes réunions et les responsables militaires communiquent régulièrement pour éviter des affrontements accidentels dans l’espace aérien de la région.

Le Président russe, a déclaré après son entretien avec Netanyahu que l’avion avait été abattu suite à une «chaîne de circonstances tragiques»  et qu’il souhaitait éclaircir les circonstances de ce drame.

Le Premier ministre israélien a déclaré qu’Israël fournirait «toutes les informations nécessaires» pour aider à l’enquête.

Le commandant de l’armée de l’air israélienne, le major-général Amikam Norkin, prend la parole lors de la conférence sur l’aviation israélienne à Airport City, le 2 mai 2018. Photo de Tomer Neuberg / FLASH90

Une délégation de l’armée israélienne conduite par le Général Norkin, accompagné du chef de la division des relations extérieure- Erez Meisel- et d’officiers des services de renseignement, a été dépêchée ce matin à Moscou pour tenter d’atténuer les tensions causées.

Tel-Avivre.com

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. Les russes n’ont jamais été nos amis au contraire ils aident nos ennemis depuis la nuit des temps. N’allons surtout pas leurs cirer les bottes, le staff de l’armée de l’air n’a rien à faire à Moscou !!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here