Des incidents ont éclaté dimanche soir à Paris  alors que des centaines de milliers de personnes célébreraient la victoire de la France en Coupe du monde. La  fête a  été gâchée  sur les Champs-Elysées par des heurts violents et des scènes de pillage malgré le déploiement d’un dispositif de sécurité exceptionnel mais aussi 

/

Les casseurs ont lancé des projectiles sur les vitrines des magasins et notamment sur le Drugstore Publicis, situé tout près de la place de l’Etoile. Pour tenter de repousser les casseurs et de disperser la foule, les policiers ont lancé des gaz lacrymogènes et des canons à eau pour répondre aux jets de projectiles. La fête a tourné une fois de plus  à la violence. Des jeunes encagoulés, ont réussi à faire irruption dans le Drugstore Publicis par son entrée située avenue Marceau, et en sont ressortis avec des bouteilles de vin et de champagne sous le bras en se filmant avec des téléphones portables. Au bout d’un quart d’heure, les forces de l’ordre les ont dispersés mais les jeunes casseurs sont rentrés dans le café du Drugstore côté Champs-Elysées cette fois, suscitant une nouvelle salve de gaz lacrymogène.

Des incidents ont également éclaté hier soir dans plusieurs villes de France, dans le centre-ville de Lyon,  à Rouen, à Nantes, à Menton,  à Toul, les policiers ont essuyé des jets de projectiles.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. Merci Macron, merci macron.
    On en a MarCon. Marre espèce de con
    Tu te prends pour Jupiter, tu n’as pas la classe, autre que celle d’un Connard.
    Tu es capable de tolérer ce que tu as accepter sur Notre territoire, que la pourriture, la haine, et tu appelles cela « Une chance pour la france »
    Casse toi, avant que le 14 juillet ne soit pas que, la victoire de la révolution de 1789, mais celle de ton éviction à l’instar de Louis XVI.

  2. Clairement ce n’est pas la même ambiance, le même pays qu’en 1998 – 20 ans de haine anti-Israël et de soumission après… c’est une partie de la France seulement qui fête une victoire sportive à portée symbolique, l’autre partie oeuvre à la destruction.
    Ne souhaitons pas un 14 juillet 1789, car ce qui a suivi a été une période de terreur, avec l’assassinat de gens de valeur, qui apportaient beaucoup au pays – comme le grand chimiste Lavoisier.
    Et c’est Hollande qu’on a comparé à Louis XVI…

  3. Dormez en paix braves gents, Gaza sur seine est sous contrôle, les casseurs gèrent, éliminent méthodiquement les mécréants et leurs lieux de débauches (drugstores et autres commerces qui étalent outrageusement lectures pour gens lettrés, alcools festifs ou autres objets de perdition). Tout ceci en attendant la prise de l’Elysée le 14 juillet prochain, la décapitation du roi Jupiter, de la reine mémé et de la vente libre de la cocaïne dans les écoles.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here