Le président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, à Moscou pour assister à la finale du Mondial, a rencontré dimanche, l’ancien footballeur argentin Diego Maradona qui souhaitait exprimer sa solidarité avec le peuple palestinien, a rapporté le Yediot Aharonot.

.

En prenant  Mahmoud Abbas  dans ses bras, Diego Maradona lui a dit : “Je suis un palestinien!” et Abbas de répondre à Maradona: “Vous êtes le meilleur”. Ensuite Abbas aurait félicité Maradona en le gratifiant d’un cadeau: une peinture d’une colombe portant un rameau d’olivier et de l’huile d’olive.

Maradona a toujours été un antisioniste notoire. il a appelé à la création d’un Etat palestinien et en 2012, il a déclaré être « le fan numéro un du peuple palestinien ». En 2014 il envisageait d’entraîner l’équipe de football arabe palestinienne.

Pour ne rien rater de l’actualité en Israël et recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Lors de ce Mondial 2018, Maradona s’est fait remarqué plus d’une fois par ses  provocations, ses frasques et sa vulgarité. Il a d’ailleurs été limogé de son poste d’ambassadeur de la FIFA suite à son comportement indiscipliné dans les gradins lors des matches de l’Argentine.

Avant le match Nigeria-Argentine, Diego Maradona a fait le show à Saint-Pétersbourg. Il a tour à tour dansé avec une Nigériane, arboré une banderolle à son effigie, posé de façon christique devant des contemplateurs, s’est assoupi et a explosé de joie sur le but de Lionel Messi  avant  de faire des doigts d’honneur sur le but de Marcos Rojo.

Diego Maradona a écrit sur Instagram que son cou le faisait souffrir à la mi-temps. Il raconte avoir été ausculté par un médecin qui lui aurait  recommandé de rentrer avant la deuxième mi-temps mais il est tout de même resté.  » Comment pouvais-je partir ?  » a-t-il écris sur Instagram. Puis il s’est effondré à la fin du match Nigeria-Argentine victime d’un malaise.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

10 COMMENTS

  1. c’est d’abord et avant tout un trou du cul un menteur un tricheur et un hableur son avis et son opinion on s’en tape, il peut se les carrer dans l’troufignon
    c’est l’avis d’un looser un hasbeen, un plus rien du tout donc on s’en fout.

  2. Ce pauvre type a oublié sa prière au Kotel pour la victoire de l’Argentine… cette prière avait marché.
    En 2018, lâcheté de Messi devant le BDS, qui lui dicte même de ne pas donner de prénom juif à son dernier-né – et hop, exit l’Argentine !

  3. Ce raté du foot devait être chouté à mort comme d’habitude et puer la vinasse. Pauvre Abou machin qui s’accroche à une barque à la dérive.

Répondre à Yohanan Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here