L’éditeur américain Electronic Arts annonce le rachat d’assets technologiques et le recrutement d’employés de la filiale israélienne de GameFly, un spécialiste dans le domaine du cloud gaming. 

.

La structure de GameFly basée à Césarée en Israël  va très prochainement devenir le centre de recherche et de développement d’Electronic Arts et sera composée d’une cinquantaine d’employés. Suite à ce rachat (aucun détail financier concernant l’opération n’a été divulgué), l’équipe israélienne conservera ses bureaux actuels et continuera de travailler sur de nouvelles technologies, notamment celles liées au cloud gaming, en collaboration avec les équipes responsables du développement et de l’exploitation de la plateforme Origin qui alimente les principaux jeux et services du géant américain.

Ken Moss, directeur technique d’EA, a déclaré: “Le cloud gaming est une frontière passionnante qui nous aidera à donner à davantage de joueurs la possibilité d’expérimenter des jeux sur n’importe quel appareil, depuis n’importe où. Nous sommes ravis d’intégrer l’expertise de cette équipe talentueuse au sein de notre société tout en continuant à innover et à développer l’avenir du jeu vidéo“. Pour l’anecdote, la filiale israélienne de GameFly qui a été achetée par EA est en fait basée sur l’acquisition par GameFly en 2015 de la startup Playcast pour 30 millions de dollars.

Electronic Arts accélère dans le domaine du cloud gaming
EA a ajouté qu’avec cette acquisition, la société confirme son orientation stratégique visant au développement de technologies de pointe dans le cloud gaming pour apporter de nouvelles sensations aux joueurs. La technologie développée à Césarée par feu Playcast a permis à GameFly de créer une plateforme similaire à celle du service américain Netflix, mais dans le domaine des jeux vidéo.

Source – 

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here