Le Principal et l’instructeur de l’académie pré-militaire de Tel Aviv ont étés arrêtés suite à la mort de 10 adolescents hier, partis en excursion, qui ont été surpris et piégés par les inondations violentes du fleuve Zafit de l’Arava dans le désert de Judée. Ils sont soupçonnés d’homicide par négligence après avoir ignoré les avertissements météorologiques…. 

People seen outside Bnei Tzion Pre-Military Academy in Tel Aviv, from which 10 youths were killed when going on a trip to the heavy floods of the Judean desert, on April 27, 2018. Photo by Tomer Neuberg/Flash90
Extérieur de l’Académie Pré-Militaire de Bnei Tzion à Tel-Aviv, dont 10 jeunes ont été tués lors d’un voyage dans les inondations du désert de Judée, le 27 avril 2018. Photo de Tomer Neuberg / Flash90

La police israélienne a ouvert  une enquête sur la mort des 10 adolescents israéliens lors de la randonnée dans le sud d’Israël. Jeudi après-midi, un groupe de 25 étudiants de l’académie préparatoire Bnei Tzion à Tel Aviv a été frappé par une inondation violente et subite lors d’une randonnée à Nahal Tzafit, à l’ouest de la mer Morte. Alors que les équipes de recherche et de sauvetage ont pu sauver quinze des étudiants, dix autres ont péri, dont neuf adolescentes et un adolescent. Hier soir, le nombre de victimes s’élevait à huit adolescentes et un adolescent et  le corps d’une adolescente a été découvert tôt ce vendredi matin. Toutes les victimes avaient 18 ans.

Trois membres du personnel de l’académie pré-militaire de Tel Aviv sont actuellement interrogés par les autorités policières. Le directeur de l’académie et un instructeur sont soupçonnés d’homicide par négligence, les deux hommes ont été interrogés dans la nuit de jeudi à vendredi pour avoir ignoré les avertissements d’inondations, a indiqué la police. Les deux suspects devraient être traduits en justice dans la journée de vendredi, et la police devrait demander une prolongation de leur détention provisoire. Un troisième suspect a également été interrogé puis relâché et placé en résidence surveillée.

 

Print Friendly, PDF & Email

10 COMMENTS

  1. Les responsables de cette tragédie devraient être punis sévèrement.
    Ces adolescents n’étaient pas de la chair à canon que l’on trimballe dans n’importe quelle condition d’autant plus qu’ils avaient été prévenus que la météo n’était pas favorable.
    Israël subit déjà assez de tragédies comme cela de la part de ses ennemis pour en rajouter d’autres qui pouvaient être évitées!
    Paix à leur âmes.

  2. Voir mourir de jeunes adultes par la faute de leurs responsables, par principe en charge de les protéger, est dramatique et insupportable! En dehors de la sanction qui devra être déterminée par la justice, ces encadrants porteront leur faute jusqu’à la fin de leur vie, et malheureusement, un fardeau de douleur pour les proches de ces jeunes. Toute ma compassion pour leurs familles.

  3. Il y a comme ça en Israël légèretés et négligences voir non chalances orientales ..
    Satanas…prévoir!!apres coup c est facile!!
    Les instructeurs?!les consignes !!la météo étais alarmiste depuis 3 jours ça a été interprété avec légèreté
    En Israël …on passe sur le fil à bien des situations celle ci a été imparable et d une violence imprévisible
    Qu achem accueille nos anges et nous petit peuple sommes endeuillés ce Chabbat
    10 de nos enfants partis…frappés avant même la fleur de l âge et le Chabbat des parents et grands parents!!!!!!

  4. C’est vraiment incroyable! Quelle insouciance d’autoriser des sorties de ce genre alors que tous les signes météorologiques étaient au rouge. Honte aux responsables!
    D… accueille ces petits anges au Paradis. Amen.

  5. […] Le Principal et l’instructeur de l’académie pré-militaire de Tel Aviv ont étés arrêtés suite à la mort de 10 adolescents hier, partis en excursion, qui ont été surpris et piégés par les inondations violentes du fleuve Zafit de l’Arava dans le désert de Judée. Ils sont soupçonnés d’homicide par négligence après avoir ignoré les avertissements météorologiques…. Lire la suite sur tel-avivre.com […]

  6. Ce n’est ni légèreté, ni nonchalance…Ce qui a motivé tout ce petit monde à braver la nature, c’est cette mentalité de l’israélien moyen qui est faite d’audace, de mépris du danger et surtout de la peur de fléchir devant le regard de l’autre.Cette mentalité est acquise depuis l’enfance.
    Ce n’est pas par hasard que, sur les dix victimes, neuf étaient des filles.Si les jeunes gens sont arrivés à s’en sortir, c’est qu’ils étaient plus forts ou mieux entraînés. Les chefs, qui sont restés à l’abri eux, auraient du évaluer les chances de survie de leurs recrues en cas d’inondation. Ils ont été nuls.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here