Un  attaché de l’ambassade d’Autriche en Israël a scandalisé les internautes en arborant sur Facebook  un tee-shirt au nom d’une unité nazie. Conseiller du parti d’extrême droite FPÖ, il a été rappelé immédiatement par le ministère autrichien des Affaires étrangères….

frundsbergentrancetannenberg-framed.

Une capture d’écran du compte Facebook de Jürgen-Michael Kleppich montre ce collaborateur de l’ambassade d’Autriche à Tel-Aviv vêtu d’un tee-shirt kaki frappé des mots « Stand your ground » (Tenez vos positions) et « Frundsberg », nom d’une division blindée nazie. La division blindée Frundsberg était une unité des Waffen-SS active pendant la Seconde Guerre mondiale qui tirait son nom de Georg von Frundsberg, un capitaine d’armée du Saint-Empire germanique au tournant des 15e et 16e siècle.

L’hebdomadaire Falter, qui publie ces faits, note que la photo a été postée après son entrée en fonction en Israël, en janvier. Le tee-shirt porté par l’attaché d’ambassade, qui selon son profil professionnel a été en poste dans différents pays au cours des vingt dernières années, est en vente sur la boutique en ligne d’un groupe identitaire et nationaliste.

Les controverses autour des accointances de membres du FPÖ avec l’idéologie raciste voire néonazie se sont multipliées depuis l’arrivée au pouvoir de cette formation fondée notamment par d’anciens nazis.  Heinz-Christian Strache s’est efforcé ces dernières années de polir l’image du FPÖ et de soigner ses liens avec Israël où il s’est rendu à plusieurs reprises. Le FPÖ reste toutefois considéré avec méfiance par le gouvernement israelien  qui boycotte tout contact officiel avec les six ministres nommés par le FPÖ au sein de la coalition autrichienne.

Source- 

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. Et le gouvernement autrichien n’a trouvé qu’un nazi à envoyer à l’ambassade autrichienne à tel Aviv ?
    ça parait au minimum inconséquent.Une petite enquête préliminaire eût été souhaitable.

  2. apparemment, les européens n’ont rien tiré de la dernière guerre: ou on est pacifique, de gauche et collabo avec l’ennemi jusqu’à se fondre en lui et se perdre, ou on est identitaire ce qui signifie nazi: ou blanc ou noir: le gris c’est pour les imbéciles?
    on peut quand même être identitaire sans être nazi et sans se perdre.
    Décidément, il reste toujours en l’être humain, des tendances psychotiques très prononcées
    Bibi snobe le FPÖ, OK; mais pourquoi donne-t-il des millions à la Turquie d’Erdogan pour indemniser les familles dont les enfants ont participé à la flotille contre Israël? La Turquie n’est pas nazi peut-être?

  3. pour les crapules z’européens c’est Nazillon un jour pourris toujours.
    Partant de ce postulat il serait grand tant pour nous de devenir conséquents.
    Il n’y à jamais z’eu de dénazification des européens qui tous, sans aucune exception, se réjouissaient de l’extermination des juifs par l’oncle Adolf, tout comme il ne peut y avoir de déradicalisation des mumus des mumus des musulmans. lorsque l’on aura enfin compris cela, c’est qu’on sera pour une fois devenus adultes.Adultes et conscients que nul ni personne dans ce monde n’aime ni ne supporte les juifs, et le pire c’est que nous sommes également haïs par les pires enculés qui soient au monde, par des juifs, par ces ordures de juifs gauchistes. J’ai le plus grand des mépris pour tous ceux qui nous haïssent, mais j’ai surtout une haine profonde et viscérale pour les collabos kapos que sont les juifs gauchos.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here