Une bague en bronze intacte et très rare datant du Moyen Âge sculptée à l’image de Saint-Nicolas a été découverte par hasard lors d’un récent travail d’aménagement paysager dans le jardin d’une maison de la communauté du Moshav Yogev, dans la vallée de Jezréel. 

Jeudi dernier, alors qu’il travaillait dans l’un des jardins du Moshav, Dekel Benchetrit, 26 ans, repère  une bague dans les hautes herbes. En la ramassant, il remarque une figure humaine gravée dessus. « J’ai légèrement frotté l’anneau et j’ai vu la silhouette d’une personne sculptée dans un cadre », a-t-il dit…

bague
.
Credit photo Screen Shot

Intrigué, Dekel Benchetrit qui vit dans le kibboutz Hazorea, a alors posté la photo de la bague sur Facebook, dans l’espoir d’obtenir plus d’informations. Son voisin dans le kibboutz, le Dr Dror Ben-Yosef, directeur du centre d’éducation de la Galilée de la Nature et des Parcs d’Israël, a repéré le post et a immédiatement mis en relation  Ben-Shitrit avec l’Autorité des Antiquités d’Israël. Selon le Dr Yana Tchekhanovetz, archéologue de l’Autorité et spécialiste de la période byzantine, l’anneau remonte à 700 ans, il daterait du XII siècle. « Cette bague est rare et spéciale et surtout incroyablement bien conservée, elle contribuera sans aucun doute à la science », a-t-elle déclaré.

« Sur l’anneau, la figure d’un homme chauve avec un bâton y est sculptée « , a-t-elle ajouté, suggérant qu’il « s’agisse sans doute de Saint-Nicolas, tenant un bâton d’évêque ». « Dans le monde chrétien oriental, Saint-Nicolas était le patron des voyageurs dont les pèlerins et les marins », a expliqué le Dr Ciechanowicz. « Les pèlerins chrétiens qui venaient de l’autre côté de l’Empire byzantin (de Turquie, des Balkans, de Grèce et même de Russie) avaient l’habitude de porter sur eux une icône de Saint-Nicolas, pour les protéger. Il n’est pas inconcevable que l’anneau ait appartenu à un pèlerin qui a également cherché la protection de Saint-Nicolas  » a conclu la scientifique.

Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

  1. Le titre ne correspond pas exactement au contenu de l’article :
    – Le Père Noël est un personnage « laïque » (non religieux) issu du marketing.
    – Saint Nicolas est un personnage chrétien, certes teinté de mythologie, mais qu’on ne peut réduire au « Père Noël ».
    Même si les deux images ont tendance à se mélanger dans l’esprit du grand public.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here