Le terroriste qui a assassiné le rabbin Itamar Ben-Gal à la jonction d’Ariel  lundi après-midi, avait repéré les lieux le dimanche, et avait même nargué les soldats stationnés sur place, a rapporté hier Ynet. 

Credit Twitter
Credit Twitter

Un témoin oculaire a confié à Ynet que les soldats de Tsahal stationnés sur le site avait du éloigner le terroriste, au comportement suspect, des civils présents eux aussi sur les lieux avant de l’interroger et de le libérer après avoir contrôlé son identité (Abed al-Karim Assi était en possession d’une carte d’identité israélienne en bonne et due forme).

Le témoin oculaire a également ajoute aussi que le terroriste avait nargué les soldats en les invectivant et en les insultant : «Je me souviendrai de vos visages, putes… » avait-il lancé aux soldats en faction.

« Quand j’ai vu la photo du terroriste après l’attaque », a précisé le témoin, « je l’ai immédiatement reconnu et me suis souvenu de la façon dont il avait nargué les soldats ».

Tel-Avivre- 

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here