Le poète/chanteur Yehonatan Geffen, auteur d’un poème très tendancieux comparant Anne Franck et Hanna Sennesh à Ahed Tamimi, la nouvelle « égérie » de l’autorité palestinienne, a présenté ses excuses au public hier soir lors de son concert.

L'artiste israélien Aviv Geffen à l'EMI, l'Israel Artists Association, cérémonie de remise des prix pour l'ensemble de la vie, tenue à Petach Tikva le 17 février 2016. Photo de Tomer Neuberg / Flash90
L’artiste israélien Aviv Geffen le fils du poète Yonathan Geffen Photo de Tomer Neuberg / Flash90

Lundi dernier, le poète israélien Yehonatan Geffen avait mis en ligne sur son compte Instagram, un petit poème comparant Ahed Tamimi aux victimes de l’oppression à travers les générations, de David contre Goliath à Hanah Senesh, en passant par Anne Frank. Le « poète » s’est en effet laissé allé à une prose très tendancieuse et pour le moins insultante pour la mémoire des victimes et des héros juifs. Le texte terminait par cette phrase marquante : « Vous serez dans les mêmes rangs que Jeanne d’Arc, Hannah Senesh et Anne Frank ».

« J’ai demandé ce matin au commandant de la radio de l’armée de cesser de diffuser ou d’interviewer Yehonatan Geffen », avait ensuite déclaré Liberman en réponse à la publication du poète. « L’Etat d’Israël ne peut fournir une tribune à un homme qui compare une fille qui a péri dans l’Holocauste et un héros qui a combattu le régime nazi avec Ahed Tamimi, qui a agressé un soldat. […] Le titre de Geffen est écœurant et scandaleux.»

Le fils du poète, Aviv Geffen avait alors fustigé Lieberman pour son intervention avant de le tourner en dérision sur facebook. « Je suis sûr que ce n’est pas facile pour vous et je suis de tout cœur avec vous […] tant que vous êtes ministre de la Défense, les chansons de Haniyeh et de Papa peuvent dormir tranquilles », avait posté Aviv Geffen sur son mur Facebook, se moquant de Liberman et faisant allusion à sa promesse non tenue d’éliminer le chef du Hamas, Ismail Haniyeh, dans les 48 heures suivant sa nomination au poste de ministre de la Défense.

Hier soir cependant, lors d’un concert à Petah Tikvah, Yehonatan Geffen a souhaité revenir sur ses paroles, exprimant des remords pour la comparaison de Tamimi avec Chana Senesh et Anne Frank. « Le fait même d’avoir amené Anne Frank et Chana Senesh dans cette histoire était une erreur, et j’en suis sincèrement désolé »

Et tout est bien qui fini bien, en réponse à cette déclaration, le ministre de la Défense a posté ce matin un tweet exprimant sa clémence à l’égard du chanteur : « Celui qui exprime des remords sera pardonné. »

Print Friendly, PDF & Email

10 COMMENTS

  1. Détestable habitude anglo-saxonne des « excuses » … on parle, on agite, on diffuse, et puis quand cela est fait, quand le mal est inscrit on s’excuse et on passe à autre chose … à une autre saloperie. Facile.
    Il faut payer les conséquences de ses actes !

  2. C est un jeune CON il est citoyen d un pays en guerre lui mêle à surement fait son armée
    Et quand ils vous ses feeders se faire giflée en uniforme ça lui rappelle Jeanne d arc et anne Frank on n en veux pas de ses excuses il doit se mettre au silence durant 7 ans pour se faire oublier et nous faire oublier ces déclarations
    Israël n a pas assez d ennemis des palestiniens des gazaoutes des syriens des Hezbollah des libanais des iraniens et lui!!!?? C est lun honte il veux influencer n garibeieny notre jeunesse nos militaires les faire culpabiliser ??!!alors qu ils font un travail formidable avec le plus grand mérite et courage pour lui permettre de dormir en toute quiétude

    • Il n’est pas jeune. Vous confondez le père et le fils. Lequel d’ailleurs n’est plus très jeune non plus.
      Yonatane Gueffen doit avoir les 70 ans bien sonnés. Il fait partie de ses écrivains avinés à scandale, qui flattent leur nombril en flatullant des saillies à l’adresse de la presse gourmande de sensationnel.

  3. C’est un chanteur qui a salit l’image de Anne Franck à la comparant à cette jeune femme sordide arabe ! Honte à ce chanteur, et ses excuses sont inacceptables !

  4. D’accord avec G. Couvert. Ce type est un petit crétin d’autant plus obscène que des membres de sa famille ont certainement subi le même sort qu’Anne Franck, tandis que la petite imbécile égérie des Palos (pendant que d’autres gamines palestiniennes sont mariés à 9 ans)est en vie, mange à sa faim.

  5. Il faut que ce « gazouilleur » apprenne à tourner sept fois son stylo dans sa main et sa langue dans sa bouche avant d’écrire et chanter des inepties (euphémisme =conneries !!).

Répondre à Margot Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here