Apparemment, La liberté d’expression n’est toujours pas en vogue au Liban ! Après avoir interdit Wonder Woman et Justice League mettant en scène l’actrice israélienne Gal Gadot, c’est aujourd’hui au tour du film « Jungle » avec l’acteur britannique juif Daniel Radcliffe alias Harry Potter  de se faire boycotter…

001Jungle, est un long métrage américain réalisé par Greg McLean, et qui compte parmi son équipe technique la productrice israélienne Dana Lustig. Le film, s’inspire du livre « Back from Tuichi » basé sur la véritable expérience de Yossi Ghinsberg, un israélien qui a passé trois semaines dans la jungle bolivienne près de la rivière Tuichi et il est joué par Daniel Radcliffe, une véritable figure iconique « made in London » célèbre pour avoir campé le rôle de Harry Potter pendant près de 10 ans.

Projeté dans les cinémas libanais au cours des deux dernières semaines, Jungle s’est vu retiré des écrans à cause de son « implication israélienne ». Le film devrait néanmoins arriver en mars dans les cinémas israéliens.

Ce n’est pas la première fois que le Liban interdit les films associés à Israël. En plus de Wonder Woman et Justice League, le dernier film de Spielberg, « The Post » avait également été censuré avant de réapparaître dans les salles libanaises. Le cinéastes avait en en effet été inscrit sur liste noir après avoir donné un million de dollars au gouvernement israélien en 2006 lors de la guerre contre le Hezbollah.

Tel-Avivre-

.

.

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. […] Apparemment, La liberté d’expression n’est toujours pas en vogue au Liban ! Après avoir interdit Wonder Woman et Justice League mettant en scène l’actrice israélienne Gal Gadot, c’est aujourd’hui au tour du film « Jungle » avec l’acteur britannique juif Daniel Radcliffe alias Harry Potter  de se faire boycotter…Lire la suite sur tel-avivre.com […]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here