Scarlett Johansson l’actrice américaine interprète de « Black Widow » dans « Avengers » (pour les plus jeunes) et de Charlotte dans « Lost in Translation » (pour ceux qui le sont un peu moins), était mardi dans l’émission américaine « Finding you roots » (trouver vos racines) pour tenter de lever le voile sur ses origines. La star a fondu en larme en découvrant que toute une branche de sa famille était morte dans le ghetto de Varsovie en Pologne pendant la Seconde Guerre Mondiale….

sca.

En 1910, l’arrière-grand-père maternel de Johansson, Saul Schlamberg  a immigré d’une petite ville de Pologne à New York. Il s’installa rue Ludlow, dans le Lower East Side de la ville, alors pleine d’immigrants juifs. Il avait alors 25 ans. Les autres membres de sa famille restés à Grojec en Pologne, furent conduit dans le ghetto de Varsovie.

Et Scarlett  découvre les certificats de décès : Zlata, 15 ans, et Mandil, 17 ans, tous deux morts dans le ghetto de Varsovie et beaucoup d’autre encore. « C’est triste» dit-elle avant de fondre en larmes. «Je m’étais promis de ne pas pleurer mais c’est difficile de ne pas le faire. Cela me fait me sentir encore plus profondément lié à cette partie de moi-même Je ne m’attendais pas à cela».

.

.

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. […] Scarlett Johansson l’actrice américaine interprète de « Black Widow » dans « Avengers » (pour les plus jeunes) et de Charlotte dans « Lost in Translation » (pour ceux qui le sont un peu moins), était mardi dans l’émission américaine « Finding you roots » (trouver vos racines) pour tenter de lever le voile sur ses origines. La star a fondu en larme en découvrant que toute une branche de sa famille était morte dans le ghetto de Varsovie en Pologne pendant la Seconde Guerre Mondiale…. Lire la suite sur tel-avivre.com […]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here