Les chauffeurs de taxi ont refusé de prendre en charge les passagers des terminaux 1 et 3 de l’aéroport Ben Gurion, pour protester contre la réduction obligatoire de 12% sur les tarifs, une mesure qui affecte sévèrement leurs revenus…..

taxis.

Les chauffeurs de taxis ont refusé d’embarquer les voyageurs de l’aéroport de Ben Gurion dimanche soir suite à une réduction de 12% sur les  tarifs, nouvellement imposée par l’Autorité aéroportuaire d’Israël (IAA), une mesure qui contentera les usagers mais qui selon les propres mots  des chauffeurs de taxis  «enlève le pain de la bouche » de leurs enfants.

Les chauffeurs de taxis ont protesté à l’entrée de l’aéroport en scandant  des slogans contre cette nouvelle réduction obligatoire de 12% du tarif qui s’ajoute à une précédente réduction de 7% qui avait déjà affecté leur salaire.

« Sans parler des 12 %, nous nous battons encore pour que l’IAA renonce à la reduction des 7% qu’elle nous avait déjà imposé il y a quelques mois » a témoigné un chauffeur de taxi à Ynet.

Pendant ce temps, les passagers fraîchement débarqués des avions ont été forcés de prendre les autobus et les trains…..

Tel-Avivre – la rédaction 

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here