Dans une interview accordé a Fox News ce mois-ci, le Premier ministre Benjamin Netanyahou avait appelé le président Trump à faire pression sur Mahmoud Abbas lors de leur prochaine réunion à Washington pour que le president de l’Autorité Palestinienne cesse d’encourager le terrorisme, notamment en versant des salaires aux terroristes emprisonnés et à leurs familles.

Issa Qaraqe, un responsable de l’Autorité palestinienne a répondu samedi à Channel 2 que Mahmoud Abbas rejetait  en bloc l’appel d’Israël : « Nous continuerons à verser des salaires aux prisonniers car l’Autorité Palestinienne est solidaire à 100%  avec les terroristes palestiniens enfermés dans les prisons Israéliennes »  a déclaré Qaraqe.

abbas.

En 2016, l’Autorité palestinienne aurait dépensé près d’1,1 milliard de shekels en allocations et subventions pour les familles des « martyrs » qui sont mort en assassinant des Israéliens, c’est ce qu’indique Elazar Stern, un député du parti Yesh Atid qui a présenté en mars dernier un projet de loi à la Knesset qui vise à ce qu’Israël déduise 1 milliard des taxes qu’il reverse aux Palestiniens, soit l’équivalent du montant que Ramallah accorde aux terroristes et à leurs familles. Selon MEMRI (l’observatoire du Moyen-Orient) cette allocation peut varier de 1 500 shekels par mois (350 euros) pour une peine allant jusqu’à 3 ans, à 13 000 shekels (3250 euros) pour une peine de 30 ans et plus. Un supplément de 60 euros est accordé aux terroristes de Jérusalem, et 120 euros pour les terroristes arabes israéliens. Le projet de loi a été soumis à la Commission ministérielle le 20 mars, mais ne sera débattu que courant du mois prochain.

En février, un sénateur américain avait déposé un projet de loi pour mettre fin au financement de l’AP et l’an dernier le  gouvernement britannique a gelé une part des aides allouées à l’Autorité palestinienne les soupçonnant  de  subventionner les terroristes palestiniens inculpés. Ce mois-ci, au Royaume-Unis, les soupcons sont devenus de réelles certitudes lorsque après l’assassinat d’une anglaise,  Hannah Bladon dans le tramway de Jérusalem, l’opinion publique britannique a découvert avec stupeur que le terroriste qui l’a poignardée percevra un salaire mensuel versé par l’Autorité Palestinienne.

Tel-Avivre – la rédaction – 

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

  1. Les anglais se reveillent enfin. Pour quand le reveil du reste de l’europe ?
    Ces rats volent l’argent des contribuables qui pensent financer un moyen de developpement. Au lieu de ça ils ne vivent que dans la haine. Jamais leur connerie extreme ne leur permettra de gagner un etat qu’ils ne pourront jamais faire vivre d’ailleur sans l’assistana auquel ils sont habitues depuis 70 ans avec l’aide des français entre autre.
    Est ce que ces cafards connaissent le mit travail ? Non

  2. Depuis Arafat et même avant, la haine et le meurtre des Juifs sont enseignés aux bambins arabes.
    Et c’est financé par l’ONU et l’Europe.

    Ne comptons pas sur le monde, pour nous protéger Non.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here