Et en janvier et février 2017, avec 34 000 touristes, les français sont en hausse de 4% par rapport à la même période l’an passé, rapporte le Quotidien du tourisme

Les touristes français ont vu boire du café dans un restaurant du marché Mahane Yehuda à Jérusalem. 07 mai 2014. Photo de Miriam Alster / FLASH90
Des touristes français dans un restaurant du marché Mahane Yehuda à Jérusalem. Photo de Miriam Alster / FLASH90

En 2016, Israël a accueilli environ 287 000 touristes français ayant dormi au moins une nuit sur place. La directrice générale de l’Office national israélien du tourisme en France, Lina Haddad, a profité du salon du DITEX pour y rencontrer les professionnels français qui confirment une forte demande sur les circuits classiques plutôt culturels : Jérusalem, la Mer Morte, Tel Aviv, Galilée. Selon Lina Haddad, le tourisme gastronomique se développe aussi en Israël : une cuisine traditionnelle israélienne revisitée de manière moderne avec des chefs renommés. « L’objectif est de permettre aux touristes de mieux connaître la vie quotidienne des israéliens, en faisant des rencontres et pas seulement en visitant des sites historiques » a déclaré la directrice générale de l’Office national israélien du tourisme en France

Rappelons aussi qu’une offre appelée Cty-breaks » relayée par une publicité en France avec une campagne diffusée sur les grandes chaînes de télévision nationales, fait un tabac depuis 2016. Il s’agit d’un séjour qui permet de visiter les must en Israel : Tel Aviv « qui ne dort jamais »et Jérusalem « la spirituelle » en quelques jours seulement au prix d’appel de 499 €.

Tel-Avivre – la redaction – 

 

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here