Jordan Faucher, un nom qui ne vous dit probablement rien. C’est le premier joueur franco-algérien qui évolue en Israël. Au Maccabi Herzliya, en Ligue 2 israélienne plus précisément. Le moins que l’on puisse dire est que cet attaquant de 25 ans est en train de s’illustrer de fort belle manière au point d’attirer l’attention des équipes de Ligue 1 en Israël, mais aussi en France. Meilleur buteur de la Ligue 2 israélienne la saison dernière, avec 24 buts, il est sur les mêmes bases cette année, puisqu’il a déjà inscrit 14 pions. L’on comprend dès lors pourquoi de nombreuses équipes s’intéressent à lui. « Un retour en France ? Cela me plairait et ce serait une progression pour ma carrière. Il n’y a pas encore de propositions mais je sais qu’on m’observe », confie-t-il dans un entretien accordé au journal Le Monde Afrique.

Jordan-Faucher.

Sur les circonstances qui l’ont amené à aller monnayer son talent en Israël pour un joueur d’origine algérienne (il est de père français et de mère algérienne), Jordan Faucher dira : « Je n’avais jamais pensé y jouer. Cela s’est fait par hasard. Comme je n’étais plus payé à Antwerp, j’avais la possibilité de partir. Mon agent, qui travaille beaucoup avec Israël, m’avait dit qu’un club de ligue 1, l’Hapoël Raanana, était intéressé ». Finalement, cela ne s’est pas fait, mais quelques semaines plus tard il a été prêté pour six mois au Maccabi Herzliya, en Ligue 2, qui va rapidement lever l’option d’achat.

À la question de savoir s’il n’est pas dérangé de jouer en Israël en tant qu’Algérien, le joueur formé à Metz dira : « Je me suis évidemment interrogé. Par rapport à la situation du pays, avec les attentats. Et aussi en raison de mes origines algériennes… Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Mes proches, eux aussi, étaient un peu inquiets. Mais mon agent m’a rassuré. Il m’a dit qu’il ne m’enverrait pas là-bas s’il avait eu le moindre doute », avant d’ajouter : « Je me disais que ça pourrait arriver… Mais on ne m’a jamais rien dit : aucune allusion sur mes origines, aucune menace, aucune insulte. Ni dans la rue, ni dans les stades. Ma réussite sportive a sans doute facilité les choses. Une chose est certaine : si cela devait arriver, je partirais sans attendre. C’est quelque chose que je ne pourrais pas accepter », tranche-t-il.

Jordan Faucher qui n’est autre que le neveu de Fethi Chebel, l’ancien international des Verts des années 80, n’oublie pas ses origines. Il rêve de porter un jour le maillot national. « Mon père est français, ma mère est originaire de Constantine. J’ai les deux passeports et l’Algérie était venue aux renseignements. Tout comme la fédération française, d’ailleurs, pour ses sélections de jeunes. Mais je m’étais blessé et je n’ai plus eu de nouvelles depuis. Peut-être qu’il y aura plus de chances d’être appelé par l’Algérie, que je vais suivre de près lors de la CAN. Une compétition que j’aimerais jouer un jour ! Si l’Algérie me sélectionne, j’y vais sans hésiter. Je pense que je serai le premier joueur d’origine algérienne évoluant en Israël à jouer pour une sélection nord-africaine », confie-t-il.

Mais l’on doute fort que la FAF pensera à lui, à moins qu’il quitte le championnat israélien…

Source –

Print Friendly, PDF & Email

9 COMMENTS

  1. les menaces et les insultes, c’est typiquement musulman et pas juif ni israélien. S’il respecte les juifs, ceux-ci le respecteront.
    mais c’est curieux tout de même qu’il s’attende à être agressé par des juifs, il inverse les choses: jusqu’à nouvel ordre, c’est le Coran qui insulte et menace les juifs, pas l’inverse

    • pourquoi vous y êtes allée vous au match? par ailleurs violence et racisme c’est le lot de tous les stades européens!!! il serait temps d’aller exposer votre antisémitisme ailleurs! et d’apprendre le français!!

  2. Je ne comprends vraiment pas ce choix d’Israel de faire jouer un arabe dont le pays , l’Algérie, est si ouvertement anti-israélien.
    N’y a-t-il pas d’autre joueur au monde , non-arabe , pour jouer dans l’équipe du Maccabi ?
    Aucun pays arabe ne ferait jouer un juif , alors pourquoi l’inverse serait acceptable ?
    Au nom de la démocratie, Israel se dote de verges pour se faire fouetter.

  3. Bonjour

    J’en suis ravi, en déplaise pour certains de tous bords
    Je suis Kabyle fier de l’être avec toutes ses coutures. Taper sur internet la main du Juif en Kabylie Algérie ou mieux encore sur image, à votre avis ils viennent d’où les Zemours Boukris ,Baer Nedjar etc. de Ces villages en bas de cette montagne qu’on appelle la main du juif et ce depuis très longtemps et on n’a pas attendu, certains illuminés de tous bords pour nous dicter la haine des uns et des autres
    On n’empêchera pas certains cerveaux qui sont programmés pour le mal, la division la haine de l’autre
    Évidemment il faut espérer que des jeunes qui arrivent, (même si ça doit passer par le foot) feront la même chose et dépasseront ces obstacles dictés uniquement pour diviser les peuples l’Algérie est loin d’Israël et vice versa il n’y a jamais eu de part d’histoire un conflit quelconque, certains arrivistes nous créent ces divisions pour servir leurs intérêts,bravo a ce jeune
    crdlt

  4. Il est kabyle, ce joueur ?
    Qu’il le soit ou non, ce sont les Arabes qui ont envahi, colonisé l’Afrique et opprimé les Kabyles entre autres peuples… et ce joueur a davantage à craindre les représailles des antisémites maghrébins (pensez donc, il joue avec des Juifs ! Il leur parle au lieu de poignarder leurs enfants comme doit le faire un bon jihadiste !) que des problèmes avec les Israéliens.

    • Probablement il l’est, car il est de Constantine, pays de des grands Berbères Massinissa roi des berbères JUGURTHA l’homme qui se dressa contre Rome etc et plus récent la reine KAHINA juive toutes ces gens sont issues de cette région , mais peu importe l’important que des jeunes puissent coopérer et profiter dans ces échanges pour améliorer la relation des peuples
      Pour moi arabe ne veut rien dire, à l’image de l’européen c’est qui le Norvégien, le Grecque le Portugais, l’arabe c’est qui ? Le Yéménite, le Saoud, le Marocain
      Mon message, c’est éviter pour les prochaines générations de verser dans la haine de l’autre, car des siècles, ces peuples ont longtemps vécus dans le partage. Surtout ne pas écouter les appels à la haine de tous bords sous quelconques prétextes à la détestation de l’autre
      Je profite de ces messages pour souhaiter le nouvel an Berbère 2967 à tous les Berbères et particulièrement les Berbères juifs, bonne année 2967

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here