Inquiétant : en 2016, il y a davantage d’Israéliens qui passent leurs vacances à l’étranger, que de touristes étrangers qui arrivent en Israël.

La tendance devient inquiétante et mérite que l’on s’y attarde : en Israël, le tourisme sortant est supérieur au tourisme entrant. Autrement dit, il y a davantage d’Israéliens qui vont passer leurs vacances à l’étranger, que de touristes étrangers qui viennent passer leurs vacances en Israël.

L’écart va même en grandissant : depuis le début 2016, les postes frontaliers d’Israël ont dénombré deux fois plus d’Israéliens en partance pour l’étranger (5,9 millions), que de visiteurs étrangers à l’entrée du pays (2,4 millions).

Photo by Miriam Alster/FLASH90
Photo by Miriam Alster/FLASH90

Les causes de ce phénomène sont connues : pour les Israéliens, un séjour à l’étranger coûte souvent moins cher qu’une semaine à Eilat ou à Tel Aviv. Pour un étranger aussi, un séjour en Israël est plus cher qu’une semaine au Maroc ou en Tunisie, et le service n’est pas toujours du même niveau ; sans compter les facteurs politiques qui dissuadent beaucoup d’étrangers de passer leurs vacances dans un pays en guerre permanente avec ses voisins.

Touristes étrangers en recul 

De janvier à octobre 2016, Israël a reçu 2,36 millions de touristes étrangers ; il s’agit d’une baisse de 1,2% par rapport à la même période de 2015 et d’une chute de 5,6% par rapport à 2014.

Le chiffre des touristes étrangers en Israël ne comprend pas les « visiteurs d’un jour ». Sur les dix premiers mois de 2016, ils étaient 132.700 étrangers à entrer en Israël pour une seule journée ; c’est 50% de moins que l’année précédente.

Touristes de France en baisse de 6% en 2016

En 2016 (janvier-octobre), trois pays fournissent près de la moitié des touristes étrangers à Israël : les États-Unis (535.000 touristes), la Russie (213.000 touristes) et la France (242.000 touristes).

À l’exception des États-Unis qui ont vu une hausse du flux touristique vers Israël depuis le début 2016 (+ 1,7%), les autres grands pays ont fourni moins de touristes à Israël cette année que l’an dernier : 17% de touristes en moins en provenance de la Russie et 6% de moins en provenance de la France.

Israéliens à l’étranger en progression

Face au tassement du tourisme étranger en Israël, le flux inverse va en s’intensifiant. De janvier à octobre 2016, 5,9 millions de sorties d’Israéliens ont été enregistrées, soit un bond de 15% en un an.

Pour le seul mois d’octobre dernier, 586.000 Israéliens ont effectué un séjour à l’étranger : parmi eux, 25.000 ont effectué à l’étranger deux voyages ou plus.

Jacques Bendelac IsraelValley

Print Friendly, PDF & Email

16 COMMENTS

  1. la propagande islamiste ne donne pas envie aux ressortissants étrangers de venir visiter ce pays, ce facteur risque de se modifier à partir de l’année prochaine avec l’administration Trump qui changera l’image d’Israël.Tous les pays arabes ne sont pas pour nous, c’est tout cela en moins; plus les pays qui sont leurs alliés.
    mais il faut dire qu’Israël offre en majeure partie des hôtels de luxe inabordables. Heureusement le pays dispose de l’alternative « Auberges de jeunesse » autrement plus avantageuse avec le petit déjeuner en sus. mais il y en a encore trop peu en Israël. Et puis les israéliens sont défavorisés; ils doivent s’acquitter d’une TVA de 17,5% en plus du prix de l’hôtel. Cela ne donne pas envie de faire du tourisme en Israël, en tant qu’israélien. Je trouve cela scandaleux d’autant que leurs revenus sont souvent moindres que ceux de certains pays du monde.
    il y a aussi une mentalité à changer en Israël, qui prend les touristes pour Rothschild, du genre « si vous n’êtes pas capables de payer, que venez-vous faire chez nous? On vous offre le luxe, c’est normal de le payer », sauf que personne n’a demandé le luxe en question

  2. 1/ Les Israéliens affirment trop souvent avoir plus de rapports avec les arabes israéliens qu’avec les juifs de diaspora.
    Ils nous considèrent comme des étrangers.
    2/ Le gouvernement s’apprêtent à livrer les listes de juifs qui ont fait confiance à Israël avec le secret bancaire mis en avant depuis 1948 aux pays européens, les mêmes pays qui les livraient aux nazis.
    Et pourtant Israël envoyait depuis des décennies des banquiers jusqu’en Europe pour solliciter les juifs de diaspora à placer leurs économies dans le plus grand secret.
    Aujourd’hui Israël a le droit de changer sa politique et de s’ouvrir à l’international en signant le traité de l’OCDE mais il fallait protéger les personnes qui lui ont fait confiance depuis plusieurs décennies et prévenir les nouveaux. Cela était un changement propre et non une trahison.
    Si les touristes que nous sommes n’ont plus la même envie et l’idéal de votre pays alors ne vous étonnez pas.

  3. Normal le service est quasi inexistant dans les restaurants et ne parlons pas des plages où il faut courir derrière un transat souvent cassé sans matelas avec un service pitoyable personne est surpris de ses statistiques il y a de gros efforts à faire si on veut concurrencer d’autres stations touristiques comme demander pour toute ouverture de restaurant une charte de qualité et laisser ce métier à des professionnels

  4. La T.V . A. de 17.5 % n est pas a payer seulement par l Israelien qui habite le pays, lequel en plus de vivre dans un pays des salaires tres bas, des difficultees economiques, des voisins qui souhaitent leur disparition, c est aussi , cette fameuse T.V.A. faut il la payer, par le touriste juif, qui a un jour vecu en Israel, et conserve la nationalite israelienne. C est ainsi qu on incite aux touristes Juifs, anciens israeliens, a venir laisser ses dollars en Israel!!! Non!!! Je prefere l Espagne, lItalie, la Grece, c est la que j apporterai mes precieux dollars.

  5. Je suis d’accord avec Nabeth sans compter que les israéliens ne sont pas vraiment aimable, pourtant j’aime israèl et j’aurais souhaité y aller plus souvent mais je trouve que les juifs français sont souvent pris pour des pigeons on doit tous les jours se battre avec « les taxis » les « commerçants » qui nous donne un prix et à l’arrivée le prix à augmenté c’est à la « langue » du client j’y vais depuis plusieurs années je ne parle que très peu l’hébreu, plutôt l’anglais, mais à chaque fois c’est la même chose. Je ne les trouve pas spécialement agréables même si je suis consciente qu’il sont chaque jours sur le qui vive mais ce n’est tout de même pas une raison, nous venons pour nous ressourcer, pas pour nous disputer. Donc, Cette année j’ai dit « ça suffit »

  6. A mon ami Nabeth: Pour vendre une pitah avec du houmus, falafael, ou shouarmah, on est loin d etre professionnel. Mais , si par contre , les restaurants de Tel aviv , y d ailleurs , affichent des prix exorbitants, ( c est un arnac!!) , la qualite, l hygiene, se trouve tres loin d etre a la hauteur. N en parlons pas du service!! l Ecole Hoteliere Tadmor de Herzeliah, a disparu depuis belle lurette!!

  7. Reponse a ANNA. Anna, le fait qu ils soient sur le «  »qui vive » », ne veut pas dire que le prix d une course en taxi, doit etre fixee «  » sur la tete du client » ». Nous aussi, dans nos respectifs pays ou nous vivons, nous vivons comme Juifs, donc comme une minorite, ( nous avons nous aussi notre  » qui vive », ) est – ce que nos prix dans nos commerces varient selon la tete qui franchit la porte? On peut aimer Israel, mais ON DOIT RESTER HONNETE.

  8. En effet c’est dommage mais avec les salaires qui stagnent en France et les retraites qui chutent , les français ont du mal à s’offrir des vacances en Israel .Les locations sont hors de prix et les hôtels , trop chers , n’offrent même pas un service convenable

  9. Vous pouvez vous offrir -le moment venu-, des vacances en Espagne, en Italie, etc. C EST beaucoup moins cher, le service est a la hauteur, c est plus pres, est moins risqué. Les israeliens doivent comprendre une fois pour toutes que le touriste Juif ou autre, n est pas le dindon de la farce!

  10. Tous les commentaires sont exacts. Les prix ont flambé : restaurants, hôtels,locations.
    Je me suis rendu en Israël en 2016 à 5 reprises janvier, février, avril, août octobre
    Je constate à chaque fois un augmentation des prix équivalents à ceux de Paris voire plus élevés
    Le change par rapport à l’euro n’arrange pas les choses.
    Cela ne m’empêchera pas de retourner en décembre.

  11. Si avez ete cinq fois en Israel pendant la meme annee, si vous comptez retourner une sixieme fois en decembre, c est que vous pouvez vous le permettre. Le commun des mortels, n est pas dans votre ( hors norme !) situation. Nous devons bosser toute une annee, afin de pouvoir nous permettre de jouir de 15 jours, en 365 de l annee, en Israel, ou ailleurs. Nous ne pouvons pas nous laisser arnaquer par les israeliens.

  12. hello vous avez tous raison mais surtout les prix augmentent partout et les retraites et salaires baissent pour les gens honnêtes . Nous sommes allés en groupe pendant des années en ISRAËL mais depuis 2009 nous ne pouvons plus nous le permettre . Nous apprécions beaucoup ISRAËL le pays comme les gens mais tout le monde souffre toujours a cause des mêmes!!!!!!!!!! toujours les mêmes qui font des efforts et toujours les mêmes qu tirent les marrons du feu enfin je vais dire comme ça et tout le monde aura compris…………………
    Biz des Antilles

  13. Avec son accueil ses restaurants ses prix ???!!!! Israel est entrain de se tailler une mauvaise réputation internationale
    Et ca!!!?? Pour s en défaire après !!!??? Le monde découvre la destination ….tout y est cher presque aussi cher Qu en françe  Paris ou aa Berlin rappelez vous la barre de chocolat plus chère  tel Aviv Qu  Berlin !!!???et ca les vacanciers n aiment pas du tout ..c est bien dommage …..fini L époque où pardceque juif on avais tous type de couleuvres …..Israel  une chance inestimable ..baigna désordre complet et pour des années dans tout le monde arabo musulman ….il ferai mieux d analyser en profondeur le pourqu oi ….dans ces pays la vie y est beaucoup moins chère Qu en Israel ..et ce qui attire le tourisme c est la bonne affaire ..le marchandage ….le repas à pas cher ..la balade ,L hôtellerie l excursion etc……tout est balise en Israel …prix Étc….mais Israel N est pas L Europe c est le moyen orient et si Israel veux aussi faire comme L Europe où les USA il va le payer cher ..il devra se priver d une Lane touristique que lui prendront les pays voisins ..L,arabe est accueillant Qu on le veuille ou non ne mélangeons pas politique et êtres humains. Alors Israel doit rapidement c est à dire avant la prochaine saison !!!!estivale !!!! Rêvoir toutes les infrastructures hôtelières pour y faire baisser les prix le monde hôtel le plus petit  tel Aviv c est 80€ avec un shekel à 4,10€ ??? Un café crème c est 15 shekel un café 8a19 sh +++cher Qu  Paris !!??? Pas étonnant que ceux israeleins qui ont quelques moyens fuient Israel durant leurs vacances ..la Turquie a de beaux jours devant elle ..et demain peux etre L,Égypte ce gràd pays touristique et voir mem La Jordanie qui sont  une encablure d Israel et Apres demain pourqu oi ne pas imaginer des séjours couples dans ces 2 pays avec Israel …..on N y es pas pour L instant il s agit d Israel …responsables ..du tourisme vois Àvez du pain sur la planche et la côte est pentue!!!!!!allez y et vite …

  14. Oui. C est bien vrai. l Arabe, le Musulman , est par sa culture, tres accueillant, tres hospitalier, leurs foyers sont toujours ouverts au passant , vous etes toujours le bienvenu. Nous le savons. Mais helas, la politique , l animosite , la defiance , ne peut etre efface d un coup de chiffon. Il faudra , et bien vite, que la paix regne entre Israel et ses voisins. C est le souhait de nous tous. C est le souhait , le grand et immense souhait de notre generation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here