L’ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis, Ron Dermer, a rendu visite jeudi à Donald Trump dans son QG de la Trump Tower à Manhattan. «Israël n’a aucun doute sur le fait que le président élu est un véritable ami d’Israël», a déclaré Ron Dermer après avoir vu Donald Trump.

Photo by Miriam Alster/Flash90
Photo by Miriam Alster/Flash90

L’entrevue a eu lieu au Trump Tower à New York et Ron Dermer semblait comblé lorsqu’il a quitté la tour : « La rencontre a été très chaleureuse et nous travaillerons en étroite collaboration avec tout l’entourage du nouveau président » a lancé le diplomate. Et lorsqu’un journaliste l’a interpellé sur la nomination de Steve Banon  comme stratège en chef de la future administration américaine, Ron Dermer a répondu : «Nous avons hâte de travailler avec l’administration Trump, avec tous les membres de l’administration Trump, y compris avec Steve Bannon, et de rendre l’alliance entre les Etats-Unis et Israël plus forte que jamais».

Dimanche dernier, Donald Trump a annoncé qu’il garderait Steve Bannon à ses côtés à la Maison Blanche, en tant que chef de la stratégie et haut conseiller, aux côtés de Reince Priebus, figure de l’establishment du parti républicain nommé secrétaire général, avec lequel il devra travailler en tandem. Sauf que Steve Bannon, 62 ans était proche de l’extrême droite jusqu’à son recrutement en août par Donald Trump en tant que directeur général de campagne. Cette nomination de Steve Bannon a donc suscité une très vive controverse aux Etats-Unis et en Israel d’autant que Steve Banon aurait aussi déjà tenu des propos antisémites et racistes.

 

Print Friendly, PDF & Email

15 COMMENTS

  1. attendre et voir, ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

    le M. Trump élu sera t il le même que le candidat cherchant l’élection?

    Mittérand disait qu’il faut donner du temps au temps, Attendons le 20 janvier, c’est court, mais c’est long……………..

  2. Steve bannon est le contraire de ce que les merdias annoncent tous les jours .
    En Israel la majorite des journaleux sont de  » goche  » et diffusent d anorrd leur ideologie , ce qui est gravissime , cependant , et fort heureusement ( le peuple ) sait faire la part des choses .

  3. NEJAKEH VENIREH. Nous attendrons et nous verrons. Le 20 Janvier, nous ne saurons absolument rien. Ni le 20 Fevrier, ni le 20 Mars. Donnons le temps au temps. Trump sera juge par ses actes , ses faits , en ce qui concerne l Etat d Israel. Non par ses dires avant les elections, ni après. Il nous faut des actes, des faits , non des dires. Noublions pas ce que Obama a fait avec l Iran. Savez – vous pourquoi? Avec certitude vous le savez! Wait and see. On verra ce que Trump fait pour Israel. Le reste ne m interesse pas!

  4. Un monde inquiet ,fébrile sans espérance!Il est écrit:Les nations s’agitent , mais pourquoi!les peuples complotent mais c ‘est pour rien!Les rois de la terre se préparent au combat , les princes se concertent contre le Seigneur et contre le roi qu ‘il a consacré.Vous les rois , montrez- vous intelligents!Laissez vous avertir , souverains de la terre.Soumettez vous avec respect au Seigneur,reconnaissez en tremblant son autorité , de peur qu ‘il se fache et que votre projet se perde, car sa colère peut s ‘enflammer tout à coup.Heureux ceux qui ont recourt à lui!Amen.

  5. La France son président ses dirigeants la droite comme la gauche crient au loup a qui veux les entendre …..
    Avec quelle figure ils se feront recevoir par le président américain ..
    Décidément l Europe se comporte plus que jamais comme un bateau ivre ….
    On peux avoir des surprises certes mais la règle d Or c est le silence et la patience Salvanoutttt …..

  6. On ne voit pas très bien en vertu de quoi la palme de l’antisémitisme et du racisme serait octroyée à la droite ou l’extrême droite. Jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas le FN qui a voté à l’UNESCO depuis 4 ans. La Gauche ne résoudra jamais rien en Israël,ni en France d’ailleurs, car elle se leurre complètement sur les intentions des arabes. Lisez Daniel Sibony, il vous éclairera. Et Clinton, démocrate, avait comme directrice de campagne et amie très proche Huma Abedin pro Hamas.Et Obama, musulman était d’extrême gauche. Heureusement que nous attendons pas que vous nous informiez.
    Et je crois que vous êtes très mal informés sur Steve Banon.

  7. Clinton n’a pas été élue , tant mieux elle est comme Obama , pro-muzlim
    Donnons sa chance à Trump qui ne PEUT pas être antisémite ni antijuif en raison de sa famille ( fille et petits enfants ) à moins d’être un monstre !

  8. On a vraiment envie d’y croire, espérons que Donald Trump soit vraiment un ami, je ne comprend tout de même pas pourquoi il a un antisémite raciste dans son gouvernement, s’il est si ami que ça il devrait le surveiller de très près et nous devrions tout de même être sur nos garde, mais nous y croirons dans le courant de l’année qui suit et espérons qu’il ne nous deçoive pas. Amen

  9. Israel est le premier pays qui est reçu par Donald Trump peut être parce qu’Israël s’est déplacé le premier?…..
    Si le premier avait été l’Ouganda par exemple Trump lui aurait-il dit « Je ne peux pas vous recevoir car je désire recevoir quelqu’un d’autre en premier » (faisant de la sorte un affront au pays qui se présente)?…. Le fait que l’ambassadeur d’Israël soit le premier a demander a être reçu est le fait de l’ambassadeur et non point de Trump qui l’aurait convoqué le premier….

    Donc le premier pays que Donald Trump va visiter lui, sera t-il Israel ????

    Steeve Banon, grand antisemite a un poste clef du gouvernement est-il ici pour une stratégie spéciale a savoir:
    – lorsqu’une décision CONTRE Israel sera prise, Trump pourra dire ça ne vient pas de moi mais de Steeve….
    – lorsqu’une décision POUR Israel sera prise, Trump pourra dire vous voyez comme je suis pour l’état Juif…..

    Et ainsi concilier la chèvre et le chou, pour de bonnes relations avec Israel et avec le reste du monde qui est au 3/4 contre!

  10. Suite: le tout est de savoir si Trump défend sa propre gloire et son propre intérêt en PRIORITES, ou bien s’il défend le pauvre Etat Juif opprime par deux milliards d’arabes dont la race inventée des palestiniens en tète de liste!!!

    Si ses objectifs et que gloire et argent demeurent ses but (comme le font la plupart des dirigeants mondiaux y compris ceux d’Israël!!!!), les pressions mondiales et les cadeaux surprises dirigeront sa politique au détriment de ses promesses envers Israel! Si maintenant le dernier point (Israel) est son objectif primordial (conformément a ce qu’il a promis),il se battra contre le monde entier quitte a finir en haillons et en humiliations afin de défendre le pauvre cabri agressé toujours accusé d’être le bourreau par une injustice mondiale…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here