Première médaille pour Israël à Rio, l’israélienne, Yarden Gerbi a remporté hier la médaille de bronze de Judo dans la catégorie des moins de 63 kg aux Jeux Olympiques de Rio face à la  japonaise Miku Tashiro…Yarden Gerbi était déjà appréciée du public israelien, mais hier, elle est devenue une héroïne en Israël. Il est intéressant de noter que la médaille d’argent est revenue à une française que les français ne connaissent pas et dont ils parlent à peine…

yarden.

A Londres, il y a quatre ans, les 37 participants israéliens n’avaient pas ramené de médailles. La dernière médaille israélienne datait de 2008 et le pays n’a remporté que sept médailles depuis qu’il participe aux Jeux Olympiques.

De son coté, Yarden Gerbi a remporté 27 médailles ces trois dernières années,  presque une médaille par compétition, mais celle-ci est sans nul doute, la médaille de la consécration pour la jeune judokate israélienne qui est encore sur un petit nuage…le président israélien Reuven Rivlin a appelé Gerbi pour la féliciter. « Tout le peuple d’Israël est ému….vous êtes notre héroïne du jour, au nom des citoyens d’Israël, je vous remercie  » a déclaré le président. La ministre de la culture et du Sport, Miri Regev a également tenu à la saluer: «Je vous salue. Vous donnez de l’espoir à beaucoup de femmes » a-t-elle dit et le premier ministre Benjamin Netanyahou l’a aussi appelé  pour lui témoigner le soutien du pays tout en entier.

Encore submergée par l’euphorie d’arracher une médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Rio, la judokate israélienne a donné une interview dans la nuit de mardi à mercredi :

«Je suis tellement fière d’être là où je suis avec une médaille autour du cou. Je ne pourrai jamais l’oublier, j’ai rêvé que  la nation israélienne vive cette expérience. Je suis fière de représenter Israël. J’ai reçu tout ce qu’il fallait en termes de financement, de soutien et d’encouragement et il me faudra un peu de temps pour digérer tout cela. « 

Yarden Gerbi devient à 27 ans la huitième athlète israélienne à remporter une médaille olympique. Elle n’a pas caché ses larmes sur le podium.

Une française, Clarisse Agbegnenou était sur la deuxieme marche du podium, après trois journées de compétition sans la moindre médaille pour la France. Et pourtant, les français ne la connaissent pas, ils l’applaudissent à peine et sont loin de ressentir la fierté des israeliens pour leur championne qui n’est que sur la troisième marche du podium….

par Or Imbar

 

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

  1. Vraiment je suis tres et tres content que YARDEN GERBI est une heroine de Rio et qu’elle est devenu une heroine d’Israel. A tous les participants israeliens a Rio je souhaite du succes. Que Dieu benisse Israel et son peuple. Amen!

Répondre à FONTES Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here