Cette semaine, des élèves du secondaire qui aidaient l’Autorité israélienne des antiquités (IAA) sur un site archéologique  ont découvert un ancien atelier de poterie romaine en Galilée occidentale, a rapporté Ynet….

« Nous avons mené une enquête et des fouilles à grande échelle dans la ville de Shlomi, à la demande du conseil municipal et de l’Autorité des terres d’Israël« , a déclaré aux journalistes de Ynet, Anastasia Shapiro, la géologue des fouilles . « Nous avons déniché un atelier impressionnant qui servait à la fabrication de pots, d’urnes, et même de navires  » a-t-elle ajouté.

Les élèves du secondaire ont découvert un four vieux 1600 années dans la Galilée occidentale (Photo: Courtoisie)
Les élèves du secondaire ont découvert un  four vieux de 1600 ans dans en Galilée occidentale (Photo: Courtoisie)

L’atelier de céramique, qui comprend un four unique, des entrepôts, des bassins d’eau et des sols en mosaïque, date de la période romaine, il y a environ 1.600 ans. « Le four, découvert récemment, est la cerise sur le gâteau de cette excavation. La plus part des fours anciens sont en pierre, or, celui-ci est le premier à être excavé dans la roche. » a expliqué Anastasia Shapiro. Selon elle, un four complet a tendance à se briser ou se décompose avec le temps, mais dans ce cas précis, toute la structure du four a été conservée : « Cette découverte est tout simplement unique en son genre« , se réjouit Shapiro.

D’autre part, les débris de céramique, découverts autour du four, indiquent que deux types de navires ont été fabriqués dans des ateliers de stockage transportés par voie terrestre et des amphores pour conserver le vin ou l’huile et l’exporter d’Israël par voie maritime. La découverte a été assistée par un groupe d’élèves du secondaire des communautés voisines et des villes de Nahariya et de Kiryat Bialik ( au nord d’Israël). « Les étudiants se sont portés volontaires sur ce projet depuis mai et ont dévoilé les murs de l’ancien atelier avant la découverte du four lui-même, ainsi que d’autres caractéristiques du complexe, tels que les points d’eau et des sols en mosaïque« , a précisé Shapiro.

D’une manière generale, le Ministère de l’éducation encourage les adolescents israéliens à compléter leur formation à l’extérieur de la salle de classe afin d’accroître la participation des étudiants dans divers projets publics dans les communautés voisines.

« On peut apprendre beaucoup de choses au cours d’une leçon d’histoire à l’école, mais il n’y a rien de comparable lorsqu’on la vit » a déclaré Gilad Zinamon, le coordonnateur de l’éducation de L’Autorité des antiquités d’Israël.

Traduit et adapté de Ynet par Or Imbar

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

  1. J’adore ce genre d’évènement pour l’avoir vécu à petite échelle.
    Ne me dénoncez surtout pas!

    Les sites gallo-romains foisonnent dans la région lyonnaise. En tant qu’animatrice, la « formation continue » m’a proposé un stage à Saint-Romain en Gall.À cinquante ans j’oubliai la Gaulle des musées.

    Ainsi, j’ai participé, avec ma minuscule palette, à une recherche d’amphores ou de tessons vernissés représentant des oiseaux. Des tessons d’assiettes, de carafes m’ont fascinés. J’en fis part à notre accompagnateur, lui faisant comprendre, vu leur petitesse, que j’aimerai les emporter.

    Surtout pas! Répondis t-il professionnellement. Mettez les de côté; les archéologues attachés à ce site admirable les récupèreront.
    Ce que je fis scrupuleusement en visionnant l’endroit, précisément, où je les ai ensablés.

    Le dimanche suivant j’invitais mon cousin et sa femme à visiter le site. Idée saugrenue de la part de Viviane la tunisienne, mais il ne faut pas la contrarier…

    Arrivés sur place je hâtais le pas. Vous me suivez? Je me mis à quatre pattes, mon petit cabas entr’ouvert.Je lassais et délassais mes tennis. Mes accompagnateurs n’avaient qu’une hâte c’était de rentrer à la maison.Ouf!

    Vous m’avez compris: je suis riche, aujourd’hui, que les tessons gallo-romains, depuis, ont fait leur alya le 11 septembre 2002.
    Ces petites merveilles sont visibles chez moi à Natanya!

    Surtout ne dénoncez pas l’octogénaire Viviane: il y a prescription.
    Viviane Scemama Lesselbaum

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here