Difficile se faire une idée à propos de cette vidéo tournée le soir du 14 juillet sur la promenade des anglais. Ce petit bout de film laisse à penser qu’il a été tourné par quelque quidam-amateur présent sur les lieux de l’attentat par hasard. A première vue tout parait avoir été filmé sans « état d’âme », « sans effets de manche ».

Cette vidéo publiée vendredi 15 juillet sur Youtube est censée, selon la personne qui l’a mise en ligne, montrer la « capture » de Mohamed Lahouaiej Bouhlel après l’attentat de Nice. Le terroriste a pourtant été abattu par les forces de l’ordre autour de 23 heures jeudi 14 juillet, après la course sur 2 kilomètres qui a fait 84 victimes sur la promenade des Anglais.

homme a terre.

Je vous laisse juge

.

.

La vidéo originale a été supprimée après publication de l’article, l’information a été ajoutée et le lien vers la vidéo remplacé par une copie.

Film sans problème ? Il l’aurait été si ce n’était les questionnements trouvés, pour le compte, par hasard. Même après l’avoir regardé de nombreuses fois, il est difficile de répondre aux commentaires qui accompagnent le dit film et dont copié-collé ci-après.

« Aujourd’hui, vers midi, une vidéo inédite de la soirée a été mise en ligne par le compte Youtube -via Twitter- de « Morsmal », dénonimation d’un groupe éducatif norvégien qui se présente comme une « ONG en relation officielle avec l’UNESCO »

La scène se passe dans les minutes qui ont suivi les derniers coups de feu échangés -a priori- entre les policiers et le conducteur. À la 18ème seconde, un homme -allongé aux côtés d’un autre individu- semble curieusement maintenu au sol et frappés par les policiers qui l’entourent. Vers la 45ème seconde, il est saisi et emmené à distance du camion. 

Ce matin, à 8h40 heure française, cette vidéo avait déjà été diffusée (dans sa version continue) par Ynet News, site du premier quotidien israélien Yediot Aharonot.

Pour saisir la provenance de cette vidéo toujours non diffusée à 17h par les médias audiovisuels de l’Hexagone, il faut se tourner vers l’homme qui anime le site de Morsmal : On Elpeleg, un « attaché commercial » résident en Norvège, engagé en faveur d’Israël et originaire de Tel Aviv. Après l’avoir publié sur Twitter, Elpeleg a répondu à un internaute sceptique au sujet de sa véracité que la vidéo était authentique et qu’elle avait été capturée par un « touriste israélien ».

Le site israélien Ynet dévoile son identité : il s’agirait d’un certain Silvan Ben Weiss, présenté par le site Jerusalem Online comme, cette fois-çi, un « Israélien vivant en France ».

Détail à souligner : cette vidéo, filmée depuis une terrasse située en face du lieu d’arrêt du camion, a été capturée dans les minutes qui ont suivi le dernier coup de feu. Preuve en est avec cette autre vidéo amateur, filmée de l’autre côté du camion et obtenue par l’agence de presse Russia Today. 

.

.

Vêtu d’un tee-shirt gris, un homme se retournant et s’éloignant (visible au-dessus à 0’55) apparaît également dans l’autre vidéo, accomplissant la même action.

Selon François Molins, procureur de la République de Paris, le tueur présumé a été, quant à lui, « retrouvé mort sur le siège passager » du camion. Qui est, dès lors, l’homme violemment maintenu au sol ?  Reste dorénavant à savoir pourquoi la police a visiblement usé de la force à l’encontre de cet individu ».

Selon le journal Le Monde il s’agit d’une video montée de toutes pièces.

Pourquoi?

Lorsque l’on visionne cette vidéo, on aperçoit un homme en gris s’éloigner du camion.

video1

On voit ensuite des policiers, à l’arrière du véhicule, s’attrouper autour d’une personne à terre, notamment en faisant des gestes brusques. Cette dernière est ensuite évacuée par les forces de l’ordre qui l’aident à se relever.

Une personne emmenée par les policiers peu après l'immobilisation du camion à Nice jeudi 14 juillet. YouTube
Une personne emmenée par les policiers peu après l’immobilisation du camion à Nice jeudi 14 juillet. YouTube

La vidéo est confuse, notamment, car il ne s’agit pas d’un extrait brut, mais d’un montage. Il y a des coupures, certaines scènes sont diffusées à plusieurs reprises, d’autres sont saccadées ou semblent ne pas être diffusées à vitesse normale.

On voit également qu’il s’agit d’une captation d’une vidéo lue sur un écran d’ordinateur. En fait, une autre version de cette vidéo, dont on ne sait pas s’il s’agit de l’originale, a été diffusée quelques heures plus tôt dans la journée du 15 juillet sur la page Facebook du site israélien Ynet, qui affirme qu’elle émane d’un touriste israélien à Nice, ce que nous ne sommes pas en mesure de confirmer. Les images semblent également avoir été montées.

Ce n’est pas le terroriste, mais une victime

Cette deuxième vidéo montre néanmoins un moment crucial qui a été coupé dans celle qui circule sur Youtube : on y voit des policiers braquer leur arme en direction de l’habitacle du camion, et on entend des détonations. Ce n’est qu’ensuite qu’on voit le passant et l’homme entouré par les policiers à l’écran.

Ce déroulé correspond au récit des faits par le procureur de Paris, François Molins, vendredi 15 juin : « Le terroriste a tiré à plusieurs reprises sur trois policiers à hauteur de l’hôtel Negresco. Les policiers ont répliqué et ont poursuivi le camion, qui a cependant réussi à rouler encore sur près de 300 mètres. Les policiers sont parvenus à le neutraliser par des tirs au niveau du palais de la Méditerranée. »

 

Contacté, le parquet antiterroriste de Paris n’a pas donné de précision sur le nombre de blessés à proximité de l’endroit où le camion a arrêté sa course. On assure néanmoins que Mohamed Lahouaiej Bouhlel était bien « seul dans le camion » au moment des faits.

 

Print Friendly, PDF & Email

5 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here