Sliman, âgé de 3 ans était au bord de la paralysie des membres inférieurs en raison d’une tumeur s’étendant de son cou à la colonne vertébrale. Des médecins israéliens de l’hôpital Hadassah ont tenté une chirurgie jamais réalisée en Israël, une procédure rare qui a empêché le petit garçon de Gaza de devenir paralysé…

 Envoyer à un ami| Impression | Dans la procédure rare, les médecins israéliens sauvent l'enfant Gazan de paralysie Trois ans Sliman était "au bord de la paralysie" dans ses membres inférieurs en raison d'une tumeur massif étendant à son cou et la colonne vertébrale • Dans une chirurgie jamais réalisée en Israël, et seulement une poignée de fois dans l'histoire, les médecins donnent lui le dos de la vie. Maytal Yasur Beit-Or Trois ans Sliman de Gaza se remet d'une intervention chirurgicale au Centre médical Hadassah à Jérusalem | Crédit photo: Hadassah Medical Center

Sliman se remet d’une intervention chirurgicale au Centre médical Hadassah à Jérusalem | Crédit photo: Hadassah Medical Center

Sliman, 3 ans avait développé une tumeur bénigne dans la poitrine, qui non seulement, avait atteint  son système respiratoire, mais également causé une malformation dans sa colonne vertébrale et avait en conséquence limité sa mobilité. La tumeur présentait un risque de paralysie permanente des membres inférieurs. Cette tumeur très rare avec seulement quelques cas enregistrés dans l’histoire médicale, était la première diagnostiquée en Israël. Les médecins du Centre médical Hadassah ont accepté de relever le défi et ont décidé sur une approche en deux étapes.

La première étape a consisté à un «étirement» du squelette avec l’utilisation de poids afin de faciliter l’accès à la tumeur. Au cours de la deuxième étape, les médecins ont excisé la tumeur qui faisait pression contre la colonne vertébrale au niveau du cou, menaçant de causer des dommages à tout moment.

Lors d’une intervention chirurgicale longue et complexe, la partie de la tumeur qui encerclait la colonne vertébrale a été complètement éliminée  ainsi qu’une des vertèbres également supprimée.

Selon le Dr Joshua Schroeder, chirurgien orthopédiste à Hadassah « Cette opération est une première mondiale ».

Depuis le petit garçon s’est remis à marcher et est sorti de l’hôpital. Son père a déclaré que «les médecins d’Hadassah avaient été accueillants et serviables, et qu’ils avaient, avec l’aide d’Allah, réalisé un miracle ».

par Roger Haddad pour Tel-Avivre traduit et adapté d’Israël Hayom

Print Friendly, PDF & Email

6 COMMENTS

  1. Cet article devrait être publié dans tous les journaux des pays Arabes et musulmans .Nous sauvons leurs enfants ,c’est très bien et normal car nous sommes généreux et l’empathie est une de nos qualités .La réciproque peut -elle être vraie ?j’aimerais en avoir la preuve car je ne
    demande qu’à ce que ce monde soit plus humain envers nous .

  2. tous ces soins donnés aux palestiniens doivent être transmis à Ban Ki Moun; Régime nazi?! et ça passe!
    Israël ne se défnd pas assez contre cette ignoble propagande qui gagne du terrain de jour en jour.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here