Les chiffres de l’Alyah de ce début d’année 2016 sont pourtant en baisse, mais il est fort à parier que l’Aliyah belge qui a déjà connue une croissance de 25% en 2015 par rapport à 2014, connaîtra une croissance encore plus forte en 2016. En 2015, 32.000 personnes avaient immigré en Israël, surtout à cause des attentats et l’antisémitisme en hausse en France. 

 

Photo by Johanna Geron/FLASH90
Photo by Johanna Geron/FLASH90

Cependant, selon un rapport du ministère de l’Aliyah et de l’intégration, l’immigration en Israël aurait fortement diminuée (- 38%) sur la période du premier janvier au 15 mars 2016. Du 1er janvier au 15 mars 2016, l’immigration en provenance de Belgique a chuté de 45% mais bien évidement  l’augmentation de l’émigration belge est liée directement à la montée de l’antisémitisme et aux attaques terroristes en Belgique, un pays considéré autrefois comme un endroit très sûr pour les Juifs. Ce qui vient de se passer ce 22 mars 2016 en Belgique sera sans aucun doute déterminant dans les décisions de départ en Israël des juifs belges. La communauté juive en Belgique est estimé à environ 45.000 personnes dont près de la moitié vivent à Anvers. Il y a quelques années, c’était  les retraités qui cherchaient le soleil israélien, et aujourd’hui, ce sont des familles avec des enfants qui vendent leurs maisons et partent car ils ont peur.

En mai 2014, Mehdi Nemmouche, un français d’origine algérienne qui avait passé plus d’un an en Syrie, a ouvert le feu avec un fusil d’assaut, tuant un couple d’israéliens, un belge et une française au musée juif du quartier Sablon de Bruxelles. En Novembre 2014, un rabbin à Anvers a été poignardé à la gorge. Les chiffres officiels belges ont enregistré, en 2014, une augmentation de 50% par rapport à l’année précédente.

par Roger Haddad – Tel-Avivre.com

 

 

Print Friendly, PDF & Email

5 COMMENTS

  1. Le regime Israelien utilise la violence comme moyen de faire venir les Juifs en Israel c est un moyen netaniay.whou connait pour l utiliser pour tenir le pays

  2. Apres les alya de retraites qui ont du mal à rester vivre sur plaçe il y a des familles certes qui ont fait leur alya
    Mais depuis ..les futurs candidats ont compris qu une alya se prépare durant 2 ans dans son pays d origine
    C est la clef de la réussite ..venir en Israël sans maîtriser la langue et compter sur le Oulpan est une erreur puis l Hebreu à apprendre soirt avoir un rapport avec les mots techniques du métier de chacun puis il faut trouver et assurer un travail avant que la famille arrive puis trouver un appartement pour loger sa famille et une ou des écoles pour y inscrire ses enfants ….si c est venir pour venir partir pour partir c est l échec assuré …..
    Il devrait y avoir une alya certes mais régulée et modérée qui ne se stabilisera et montera en puissance dans au moins 2 ans a 3 ….

  3. Ce que je décris est une évidence et un père de famille se doit avant de déplacer sa famille d assurer les parmaettres d une vie épanouie ..pas d une famille qu il déplace et qu il laisse dans la tourmente et les problèmes matériels

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here