Le général de brigade Moti Almoz, porte-parole de Tsahal, a déclaré hier matin à la radio de l’armée qu’une enquête est en cours mais que les premiers éléments indiquent que l’application Waze est en cause dans les affrontements de Qalandiya dans lesquels un policier israelien des frontières a été grièvement blessé et un palestinien, Eyad Omar Sajdia, âgé de 22 ans, tué. Quinze autres personnes ont été blessées.

Le mur de séparation de Qalandiya Photo par Hadas Parush / Flash90
Le mur de séparation de Qalandiya Photo par Hadas Parush / Flash90

Partis de Beit El pour se rendre dans la base de Mitkan Adam, deux soldats Israéliens se sont égarés par erreur, ils auraient tourné vers le village d’A-Ram en suivant les instructions du GPS Waze.

L’application de navigation israélienne Waze acquis par Google pour plus d’un milliard $ en 2013, a déclaré que ce sont les soldats eux-mêmes qui étaient en cause dans l’incident.

La compagnie Waze explique que son appli  intègre un réglage par défaut qui empêche de voyager à travers les routes des zones indiquées comme dangereuses. En outre, l’application interdit aux Israéliens de conduire dans ces zones, a indiqué la compagnie dans une déclaration à l’AFP.

« le paramètre a pu etre désactivé, le conducteur a dévié de l’itinéraire suggéré et est entré dans la zone interdite » a expliqué Waze. « Les routes en question sont balisées par des signalétiques rouges qui interdisent l’accès aux aux Israéliens dans les territoires contrôlés par les Palestiniens. Il est de la responsabilité de chacun de se conformer à la signalisation routière » a ajouté le porte parole de la compagnie Waze.

« Waze a et continue de travailler directement avec les autorités compétentes pour réduire la possibilité de tels incidents  mais malheureusement, le risque 0 n’existe pas, une certaine prudence de la part des conducteurs est exigée »a conclu le porte parole de la compagnie Waze.

Rappel des faits : en plein Qalandiya, les deux militaires ont été pris pour cible par des dizaines d’émeutiers palestiniens qui les ont attaqué et ont mis le feu à leur véhicule avec des cocktails Molotov. L’un des deux soldats a réussi à s’échapper vers la localité de de Kochav Yaakov et l’autre s’est caché dans le jardin d’une maison palestinienne. La police des frontières a réussi à sauver les deux soldats après une heure de tirs intenses contre des palestiniens armés jusqu’aux dents mais un policier a été grièvement blessé et un palestinien, Eyad Omar Sajdia, âgé de 22 ans, a été tué. En outre cinq autres policiers et dix palestiniens ont également été blessés dans les affrontements.

par Jeremy Gozlan – Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

  1. si tsahal utilise wase , on a alors de sérieuses craintes à avoir pour nos soldats.
    l’application wase mène souvent à une impasse.

  2. C hez Wase ce sont des menteurs, antijuifs et cons comme de vieilles badernes, Wase a été experimenté partout et partout iml y a des bugs , profitant des bugs de leur systeme yls en fabriquent contre Israel. NE VOUS TROMPEZ PAS CE SONT DES MENTEURS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here