Une enquête intitulée «Perceptions et attentes de la population juive » menée par Ipsos (dirigée par Brice Teinturier et Etienne Mercier) réalisée sous le contrôle de chercheurs de l’EHESS et du CNRS et commanditée par la Fondation du judaïsme français a voulu sonder le thème du «vivre ensemble», cher à la rhétorique républicaine française.  Les résultats de ce sondage sur la façon dont se perçoit et est perçue la communautés juive en France  est affligeante, le résultat est sans appel, 60% des Français estiment que la responsabilité de la croissance de l’antisémitisme en France incombent aux Juifs eux-mêmes et 56% pensent que les juifs ont beaucoup de pouvoir. La réalisation de ce sondage-choc a duré un an et demi, et les entrevues ont été réalisées entre Juillet 2014 et Juin 2015, c’est à dire 6 mois avant et 6 mois après les attentats de l’Hyper Cacher mais avant les attentats du 13 novembre 2015. 


Découvrez nos coups de cœurs immobiliers à Tel Aviv


ipsos1

Parmi les raisons invoquées : leurs dominations, leurs expositions dans les médias, leur richesse, les juifs sont plus attachés à Israël qu’à la France, etc…tous les poncifs.

ipsos3

 

ipsos4

L’enquête permet de bien comprendre le nouvel antisémitisme français. Le vieil argument nazi est de retour :«le Juif est la cause de nos malheurs ». L’obsession qui a conduit le célèbre philosophe Martin Heidegger à écrire « l’autodestruction des Juifs  » pendant  l’Holocauste, n’a pas disparue.

Jamais auparavant des groupes terroristes islamiques n’avaient étendu leur lutte ouverte contre des civils sur une telle ampleur géographique. Jamais auparavant, des citoyens ordinaires européens n’avaient été la cible de crimes motivés par une telle haine et tel un désir de tuer la civilisation occidentale. Contre Israël et les Juifs, nous assistons à la renaissance des libéraux «éclairés», ceux qui sont, soi-disant,  préoccupés par l’égalité et la démocratie, les droits et le statut des minorités. Mais au delà de l’antisémitisme de la rue, le plus glaçant c’est l’égoïsme des intellectuels occidentaux, prêts à sacrifier le peuple juif sur l’autel de l’antisémitisme pour une deuxième fois.

par H.P Benhamou pour Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

5 COMMENTS

  1. What is more frightening is that the French Jews don’t get IT! But the same goes for Belgium, Spain, GB, Sweden, Italy, Greece, Netherland etc …

    • Not exactly ! More and more jews are leaving France and other euripeans countries. The « aliah » to Israël is getting more and more important…
      Friend of me told me tha if you don’t speak french in a city like Netanya , you won’t be able to live in !

  2. Quand donc les juifs d’Europe ou d’Israël ou du monde entier connaîtront assez leur histoire pour attaquer et accuser les musulmans du monde entier de leur désir de conquête, d’exclusion et d’anéantissement du peuple juif. Si les juifs sont partis des pays arabes c’est que les musulmans les ont expulsés et massacrés comme ils l’ont fait aux chrétiens et le font toujours. Mais que cela soit clamé par les juifs au monde entier au lieu de rester dans une position de victimes du nazisme et de l’holocauste. Les juifs ont 70 ans de retard sur le plan-là, c’est dangereux! ou alors ils mettent leur espoir dans le miracle divin qui n’abandonne pas son peuple; mais « aie-toi et le ciel t’aidera », Israël se contente de s’emmurer pour se protéger; c’est à pleurer!

  3. Il aurait été intéressant de faire la même étude en parallèle concernant le jugement des français sur les musulmans…..sans doute d’autres affirmations toutes autant racistes!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here