Barack Obama a essuyé ses larmes qu’il n’a pas pu retenir hier mardi 5 janvier, lors d’un émouvant discours à la Maison Blanche  sur l’urgence de contrôler les armes à feu aux Etats-Unis. Un discours dans lequel il prévient de toute une série de mesures visant à mieux contrôler les armes sur le territoire des États-Unis, une série de mesures qu’il mettra en place, même si celles-ci s’oppose à l’avis du Congres….

obama.

C’est en évoquant la tuerie de l’école primaire de Sandy Hook en décembre 2012, que les larmes ont coulé sur le visage du président. Un attentat qui a provoqué la mort de 26 personnes dont 20 enfants âgés de 6 et 7 ans. « A chaque fois que je pense à ces enfants, ça me met en colère » a déclaré le président des Etats Unis.

A cause des armes à feu, 30 000 personnes sont tuées chaque année aux Etats Unis. Mais ces mesures annoncées par Barack Obama, sur le contrôle des armes, ont provoqué la colère des républicains, majoritaires au Congrès.

« Le lobby des armes a peut-être pris le Congrès en otage, mais il ne prendra pas l’Amérique », a lancé le président, martelant « l’urgence absolue » à agir. « Nous n’avons plus à accepter ça », a-t-il ajouté.

En outre, Barack Obama est bien décidé à court-circuiter  le Congrès, à majorité républicaine, en qui refuse de légiférer sur le sujet.

.

.

par Paula Chiche – Tel-Avivre –

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

  1. [Vidéo] Très ému, Obama essuie ses larmes quand il évoque l’urgence de contrôler les armes…

    Les larmes sont indignes d’un grand chef d’état. Le peuple veut pouvoir compter sur la stature des hommes et des femmes politiques qui les gouvernent.

    Est-ce une comédie pour attendrir le bas peuple mise en scène par Obama ? Pourquoi a-t-il attendu la fin de son mandat pour remettre sur le tapis la question du contrôle des armes à feu? Si aujourd’hui les démocrates ont perdu le contrôle de l’état fédéral, au début du mandat du président OBAMA le parti démocrate était majoritaire. C’est à ce moment là qu’il aurait faire voter la loi sur le contrôle du port des armes à feu, mais à ce moment là il était surtout préoccupé par sa réélection !

  2. Ce ben zona pleure tout les ans. Ce sont les pleurs de l’hypocrisie et de son incapacité à décider, a agir pour le bien de son pays.
    Poutine doit bien se marrer.
    Lorsque l’Amérique fera le bilan de ce bouffon, elle ne se souviendra que de ses pleurs.
    Les américains ont avec lui voulu payer je ne sais quelle dette à la bien pensance, ils le regretteront longtemps encore, comme avec le marchand de cacahouètes qui continue, chaque fois qu’il le peut, à nuire à Israël.
    Bon vent Mr Barak, vous pourrez toujours trouver un job dans un groupe de pleureuses qui officient lors des funérailles.

  3. 30,000 morts par armes a feu..
    Bon et bien décortiquons cela,
    Sur les 30,000 combien de morts concernant les gangs de rues entre eux ?
    A mon avis c’est la majorité car les honnêtes gens eux ne s’entretuent pas.
    La dessus il faut compter tous ceux qui se font descendre par les policiers et sans oublier les suicides par policiers interposés.
    Au fonds c’est presque tous de la racaille, restant de prisons mafiosos, gangs de rues qui sont concernés autrement dit la lie de la société.
    Mais ca les amis les statistiques n’oseront pas ventiler tous ces décès par armes a feu parce que un mort égale un autre mort sans distinction.
    Quelle hypocrisie…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here