Transports, essence, eau, santé, allocations, etc.: revue des changements appliqués en janvier 2016 en Israël, mais aussi de ce qui ne changera pas.


Découvrez nos coups de cœurs immobiliers à Tel Aviv  


 

Photo by Mendy Hechtman/Flash90
Photo by Mendy Hechtman/Flash90

En Israël, le début d’année civile s’accompagne généralement d’une mise à jour des prix, des barèmes d’impôt et des allocations. Or cette année, le consommateur israélien a de quoi se réjouir : 2016 commence par une baisse des prix des transports et de l’énergie (eau et essence). Mais tout n’est pas parfait : la déflation ne permettra pas la revalorisation des prestations sociales et l’électricité devrait augmenter prochainement.

Transports en commun 

Deux bonnes nouvelles pour les usagers des transports en commun : d’abord, les tarifs sont abaissés de 17%, soit du montant de la TVA ; d’autre part, une vaste réforme des tarifications est lancée. Le principal changement de cette réforme est la possibilité de voyager entre différents moyens de transport en ne payant qu’une seule fois. De plus, le ministère des Transports lance des cartes hebdomadaires et quotidiennes qui, à côté de la carte mensuelle, seront utilisables dans plusieurs moyens de transport. Au total, cette réforme va permettre une forte baisse des prix des billets de bus, de train et de tramway.

Essence

En Israël comme dans le monde, la chute des prix du brut se répercute sur le prix de l’essence à la pompe ; à compter du 1er janvier, le prix du carburant baisse de 3,5%. Dorénavant, le litre de sans plomb 95 en libre-service est de 5,78 shekels, soit 1,36 euro. C’est le prix le plus bas enregistré depuis 2009.

Eau

Les tarifs de l’eau baisseront sous l’effet de la baisse programmée du prix du mètre cube ainsi que de la suppression de la TVA. Dès le 1er janvier, le consommateur israélien bénéficiera d’une baisse de 3% de sa facture d’eau; quelques semaines plus tard (après le vote par la Knesset), les prix baisseront à nouveau de 17% : c’est le montant de la TVA que le gouvernement s’était engagé à supprimer sur l’eau.

Électricité

La facture d’électricité risque d’augmenter dans le courant de 2016, et cela afin de financer la lutte contre la pollution de l’air. Effectivement, le ministre israélien de l’Énergie a ordonné à la Compagnie d’Électricité de réduire sa consommation de charbon de 15% dans le courant de 2016. La reconversion à une autre source d’énergie moins polluante (comme le gaz) devrait se traduire par un renchérissement de la facture d’environ 1,5%.

Allocations sociales

Pour la deuxième année consécutive, les prestations sociales n’augmenteront pas automatiquement en 2016. En Israël, les prestations sociales sont indexées sur l’indice des prix de l’année précédente ; or en 2015, l’indice des prix à la consommation n’a pas augmenté (il a même diminué de 1%). Autrement dit, le montant des allocations de 2016 restera sans changement par rapport à 2015. Seules les allocations familiales ont été relevées en décembre (rétroactivement depuis mai 2015), conformément aux accords de coalition signés avec les partis ultraorthodoxes.

Santé

Les soins dentaires seront pris en charge par l’assurance maladie jusqu’à l’âge de 14 ans. Depuis 2012, les soins dentaires étaient remboursés pour les enfants jusqu’à 12 ans. La couverture est désormais étendue à deux tranches d’âge supplémentaires, jusqu’à 14 ans.

Solde des soldats

Les soldats de Tsahal voient leurs soldes réévaluées de 50% à compter de janvier 2016. Dorénavant, les combattants recevront 1.616 shekels par mois (380 euros), les autres percevront 810 shekels par mois (190 euros).

Impôts sur les sociétés 

Pour l’Israélien qui est le patron de son entreprise, la baisse de l’impôt sur les sociétés est une bonne nouvelle. Celui-ci est abaissé de 26,5% à 25% à compter de janvier 2016. Cette mesure entre dans le cadre de la politique gouvernementale d’encouragement des investissements en Israël.

copyright Jacques Bendelac IsraelValley –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here