Le corps d’Amir Ohana, l’Israélien  disparu à Ouman en Ukraine, depuis Rosh Hashana, a été retrouvé samedi sans vie au fond d’un lac, pas loin de la tombe de Rabbi Nahman de Breslev, selon l’organisation de secours  Zaka. Le ministère des Affaires étrangères et l’ambassade d’Israël en Ukraine ont pris des mesures pour ramener son corps en Israël, il sera enterré dans sa ville natale de Bat Yam demain.

Cependant des funérailles ont eu lieu aujourd’hui, près de la tombe de Rabbi Nahman de Breslev. Des centaines de personnes ont participé à l’enterrement d’Amir Ohana.

Amir Ohana, âgé de 28 ans avait fait le voyage à Ouman pour fêter Roch Hashana comme des dizaines de milliers d’israéliens  et de juifs du monde entier adeptes du mouvement Breslev. Il aurait été vu pour la dernière fois le 15 septembre à 10h00, au moment où il sortait de son appartement. Il avait dit à ses amis qu’il partait s’isoler pour prier.

ShowImage.

Selon son épouse, Meital, Amir a fait le voyage sans aucune assurance, trop chère pour son état de santé qui présentait des troubles épileptiques. C’est la raison pour laquelle  les recherches auraient commencé si tard car Israël n’a pas envoyé d’équipe de recherche et de sauvetage pendant deux jours.

« Mon mari est coincé dans une forêt en Ukraine et personne ne s’en soucie, aidez-nous à le retrouver, avait imploré  Meital dans une video jeudi dernier.

Le rapport de l’organisation ZAKA mentionne qu’il aurait eu une crise d’épilepsie et serait tombé dans le lac.

Amir Ohana laisse derrière lui une femme et trois jeunes filles. Il était un «habitué» d’Ouman, il s’y rendait depuis plusieurs années pour Rosh Hashanah et à d’autres occasions.

par Alexandra Mathiot pour Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here