La police israélienne avait suspendu la détention administrative du militant du Djihad islamique, Mohammed Alan en raison d’une gréve de la faim prolongée qui avait menacé son état de santé. L’homme a quitté  ce matin l’ hôpital d’Ashkélon mais se retrouve de nouveau en état d’arrestation.

Photo by Hadas Parush/Flash90
Photo by Hadas Parush/Flash90

Il y a un mois, la Cour Suprême avait suspendu l’ordre de détention administrative de Mohammed Alan après une grève de la faim de plus de 60 jours qui pouvait menacer sa santé et plus précisément endommager son cerveau. Apres la décision de la Cour, Alan avait mis fin à sa grève de la faim et avait recouvré toutes ses facultés.

Evidemment, les autorités jugeant l’individu, membre d’une organisation terroriste,  toujours dangereux (même après une gréve de la faim) ont tout simplement décidé de le remettre à la case Départ.

 

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here