Emmanuel Macron, le ministre français de l’Economie, était en visite en Israël essentiellement pour développer  des partenariats entre la France et Israël dans l’innovation et dans la création d’entreprises. Le ministre français de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique a participé  au Festival de l’Innovation israélienne, le DLD, de Tel-Aviv, salon de la haute technologie annuel qui réunit start-up israéliennes et investisseurs mondiaux. Macron n’a pas attendu de revenir en France pour annoncer,  hier,  qu’il voulait le même Festival à  Paris !!

Le ministre français de l'Economie, de l'industrie et de la technologie numérique, Emmanuel Macron (R) parle avec l'entrepreneur israélien Yossi Vardi à la Conférence numérique DLD Tel-Aviv, le plus grand rassemblement Salut-tech internationale d'Israël, mettant en vedette des centaines de start-ups, VC, les investisseurs providentiels et les grandes multinationales, détenus dans le complexe de l'ancienne gare à Tel-Aviv le 08 Septembre, 2015. photo par Neal Badache / FLASH90
Le ministre français de l’Economie, de l’industrie et de la technologie numérique, Emmanuel Macron avec l’entrepreneur israélien Yossi Vardi à la Conférence numérique DLD Tel-Aviv, le 08 Septembre, 2015. photo par Neal Badache / FLASH90

« Nous avons quinze années de retard et nous devons rattraper la situation au plus vite », a-t-il déclaré après avoir participé à l’inauguration du festival DLD à Tel-Aviv.

 

La veille il avait déclaré à l’Universite de Tel Aviv : « Le volume des échanges entre Israël et la France est stable depuis 10 ans. On peut trouver cela satisfaisant, mais si on considère le dynamisme de l’économie israélienne, je dirais plutôt que nous avons perdu 10 ans. Il convient donc à présent d’intensifier nos échanges et de les mettre au niveaux auquel ils se doivent d’être « .

En outre, afin de créer un premier pont entre les deux pays, un accord important a été signé entre le Technion de Haïfa et l’école Polytechnique de Paris afin de mutualiser le transfert des technologies entre les deux structures a expliqué le ministre français de l’Economie.

Concernant le DLD Paris, ni la date ni le lieu de ce nouveau rendez-vous n’ont été précisés.

La capitale française deviendra ainsi la 4e ville au monde, après San Francisco, Munich et Tel Aviv à accueillir cette grand-messe de l’innovation.

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here