Irak-Syrie Un document trouvé à Alep atteste de la rédaction du projet de l’Etat islamiquepar un officier irakien des renseignements.
L’idée et la stratégie d’expansion du groupe Etat islamique (Daech) ont été élaborées par un ex-officier des renseignements de l’armée de l’air irakienne sous Saddam Hussein. C’est en tout cas ce qu’indique un document de 31 pages retrouvé à Alep et dont la publication a été négociée par l’hebdomadaire allemand Der Spiegel auprès des insurgés syriens.

« Les espions de Saddam ont créé le groupe Daech »

Ce projet prévoyait de créer une tête de pont dans le nord de la Syrie afin de préparer le terrain à une prise de pouvoir dans le nord de la Syrie puis en Irak, par l’implantation de cellules d’espions dans des villes et par une série d’attentats ou d’enlèvements. Der Spiegel attribue la rédaction du projet à Samir Abd Muhammad al Khlifaoui, qui se cacherait sous le nom de guerre Hadj Bakr figurant dans le document.

topelement

Cet homme serait «le stratège du groupe Etat islamique» et a fait partie du conseil militaire de Daech, précise le périodique. Après la dissolution de l’armée irakienne en 2003, cet officier démobilisé se retrouve livré à lui-même et animé d’un désir de revanche. Il prend contact avec Al-Qaida en Irak puis est emprisonné entre 2006 et 2008 dans la prison d’Abou Ghraib. C’est sans doute là qu’il va nouer des liens avec des djihadistes. En janvier 2014, il tombe sous les balles ennemies.

En 2010, selon Der Spiegel, entouré d’autres anciens officiers des renseignements irakiens, il a élaboré le projet de l’Etat islamique en mettant à sa tête l’islamiste radical Abou Bakr al-Baghdadi. En juin 2014, al-Baghdadi proclamait le califat dans les territoires contrôlés par ses milices en Irak et en Syrie. Le calife autoproclamé aurait été blessé lors d’un raid en mars, selon le Guardian.

Un autre officier de haut rang de Saddam Hussein a joué un rôle important dans le succès de Daech. Il s’agit d’Izzat Ibrahim al-Douri, dit «Izzat le rouge», baptisé ainsi en raison de sa chevelure rousse. Cette rare figure de l’ancien régime baasiste encore en liberté était le roi de trèfle dans le jeu de cartes distribué aux troupes américaines afin de les aider à identifier et interpeller les principaux dirigeants irakiens. Al-Douri aurait été tué vendredi dernier lors d’un raid aérien mené dans la province irakienne de Salah Ad Dinn. Sa mort a été confirmée par le gouverneur de la région.

Le complotisme autour de la création de l’Etat Islamique

Des rumeurs complotistes fondées sur des associations d’idées, veulent laisser croire que l’Etat islamique ne vient ni du monde arabe ni du monde Islamique. La thèse majoritaire sur le web tente de faire croire que la créatrice de DAESH est Hillary Clinton et au dessus d’elle, l’administration américaine. Pour nourrir la confusion, les auteurs de ces rumeurs tirent la source de leurs arguments dans une période précise. Lors du début de la guerre civile syrienne, les USA et de la France ont apporté leur soutien aux milices anti-Assad, constituée de l’opposition démocratique syrienne mais aussi de milices islamiques radicales. Des formateurs américains ont dispensé quelques formations de combat à ses soldats improvisés anti-Assad.
Bonne ou mauvaise idée? A chacun de juger.
Attribuer aux USA la création de l’Etat Islamique contribue à créer de la confusion et à nourrir le complotisme, véritable religion obscurantiste souvent issue des militants musulmans ou néo nazis.

Plus tôt en 2014, le dirigeant de l’Etat Islamique, Al-Baghdadi devenait un agent du Mossad, de père et de mère juive, répondant au nom de Simon Elliot. Cette rumeur a été crée par le Réseau Voltaire relayé par le site du Hezbollah en français Al-Manar présentant les photos d’un homme occidental avant et après sa mutation en agent et leader islamique. 

Source

 

Or Imbar pour Tel-avivre.com

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

  1. l’origine d’état islamique est un projet de CIA-MI6. ÉVENTUELLEMENT MOSSAD
    PUISQUE CRÉER LA GUERRE ENTRE CHIITE ET SUNNITE EST BÉNÉFIQUE POUR TOUTS LES MONDES FINANCEMENT D’ARME MASSIVE DESTRUCTION INFRASTRUCTURE ÉCONOMIQUE DES PAYS PRODUCTEURS DE PÉTROLE, ET ENFIN PRÉVISION DE RECONSTRUCTION DES TOUS LES PAYS PENDANT 50 PROCHAINE ANNE,LE TALIBAN-AL GUIDA-DIVERS MOUVEMENT JIHADISTE-TOUS SANS EXCEPTION BENEFICIE D’AIDE OCCIDENTAL ET PROGE OCCIDENTAL SES ORGANISATION SONT INCAPABLE SORTIR COMME DES CHAMPINIONS , ÂPRE COMMUNISME IL FAUT CRRER DES ENNEMIES POUR ORGANISATION CONTRE-ESPIONNAGE…. L’ISLAM EST LE PLUS EN VU PUISQUE LES PAYS SOUS-DÉVELOPPÉ POSSÉDÉ DES PÉTROLE,MATENENT SI IL Y A 1 MILLIARD RÉFUGIÉ, OU ON TUE FEMMES. ENFANT-HOMME ETC,, CE NE PAS
    IMPORTANT PUISQUE LE SURVIE D’OCCIDENT EST DÉPENDANT DES PLUSIEURS MORT A LÔRIENT.

  2. Je lis avec stupéfaction que nous aurions propagé une rumeur sur la prétendue identité juive du « calife » de Daesh. Il se trouve que cela n’a jamais été le cas et que j’ai même dénoncé cette stupidité, il y a un an (« John McCain, le chef d’orchestre du « printemps arabe », et le Calife », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 18 août 2014, http://www.voltairenet.org/article185073.html).

    L’origine de cette rumeur est tout à fait autre : elle provient du quotidien bahreïni « Gulf Daily News » (« Baghdadi ’Mossad trained’ », Gulf Daily News, 15 juillet 2014.)

Répondre à Thierry Meyssan Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here