Après Hassan Youssef ce fondateur et haut responsable du Hamas pour lequel s’est posé, il y a peu, la question du bien-fondé de sa libération le 25 juin, un an après le meurtre des trois adolescents, un autre des protagonistes, soupçonné d’avoir sa part de culpabilité dans l’enlèvement et l’assassinat des trois étudiants israéliens, Naftali Frenkel, 16 ans, Gilad Shaar, 16 ans et Eyal Yifrah, 19 ans, s’est vu à son tour déclaré bon à relâcher sans autre forme de procès…

khader-adnan


Khader Adnane lui aussi était incarcéré sous le régime de la détention administrative dont il est juste de rappeler qu’elle permet une incarcération sans inculpation pendant des périodes de six mois renouvelables. De cause à effet peut-être, Khader Advane a décidé il y a deux mois d’entamer une période de non nutrition qui vient de prendre fin après 56 jours et l’annonce d’Israël de le laisser sortir le 12 juillet prochain. Selon l’AFP, l’avocat Me Jawad Boulos a déclaré que son client était allé très loin dans le processus de grève de la faim. Il a fait remarquer que c’était d’ailleurs la deuxième fois que Khader Adnane procédait de cette façon, que la première décision de non nutrition datait de 2012 et avait duré 66 jours. Il a ajouté que l’état de son client nécessitait une grande attention et que la responsabilité
d’Israël se jouait dans la suite des évènements liés au retour d’une santé pleine et entière.

Humains. Trop humains…

Humains comme on aimerait que des dirigeants du Hamas le soient, des médecins de l’hôpital dans lequel d’ores et déjà le suspect a été transféré étudient spécialement un programme de re-nutrition progressive …
(Ce que n’ont pas eu, « même pas en rêve » les juifs au sortir des camps…)

Etat critique disent certains ?

On peut en douter alors que l’on peut l’entendre se réjouir des attentats qui sèment la terreur partout à travers le monde et confirmer que son but avoué, déclaré et auquel il ne dérogera sous aucun prétexte est de faire « sauter » le plus de juifs possibles…

par Bely pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here