Enfin une petite lumière clignote dans le ciel désespérément noir de toutes les personnes, (et leurs proches), atteintes de maladies neuro-dégénératives dans le genre Alzheimer, Parkinson ou Huntington. Et même si ce petit signe est encore bien pâle, l’espoir renaît dans le cœur de ces malades dont on s’étonne qu’ils puissent être dépressifs alors que personne ne sait comment les soigner et leur éviter la plus dégradante des descentes aux enfers !
Et cette femme qui propose une approche globale des conséquences des maladies dégénératives pour le moins différente de tout ce que l’on pouvait lire jusqu’alors, suscite bien des rêves. Le DR Mava Schuldiner, appartient au Département de génétique moléculaire de l’Institut Weismann de Rehovot et travaille dans une autre direction avec toute son équipe en particulier avec le docteur Ofer Moldavski, en collaboration avec le groupe de recherche du Prof. Daniel Kaganovitch de l’Université hébraïque de Jérusalem.
degeneSans entrer dans des arcanes que seuls peuvent comprendre des initiés, voici ce qui se voudrait une courte vulgarisation. « Un des signes de maladies neuro-dégénératives telles que la maladie d’Alzheimer, de Parkinson ou de Huntington est l’apparition d’amas de protéines mal repliées dans les cellules nerveuses. Selon de nouvelles recherches à l’Institut Weizmann, le meilleur moyen de briser ces amas pourrait être de les laver avec des équivalents « à l’eau et au savon » ! Quoi de plus simple ? Ne reste plus qu’à trouver leurs génériques ! Un Détail !
Et Mava d’expliquer : « Des « corps d’inclusion »( ?) peuvent apparaître dans une cellule lorsque le stress de la vie quotidienne, trop envahissant produit trop de protéines. Ces cellules peuvent cesser de fonctionner l’âge venu ou interférer avec les cellules normales. Tous ensemble nous avons eu l’idée de comparer les cellules de levure de boulanger aux cellules nerveuses humaines et cela nous a permis d’identifier toutes les protéines de levure actives »… Même vulgarisé, le propos semble encore bien trop obscur. Mais est—ce obligatoire de tout comprendre, de tout expliquer, de tout justifier pour espérer ? Une formule n’est juste que si elle est harmonieuse…Et ce n’est pas Mava qui contredirait son illustre aîné le professeur Einstein soi-même !
Combien de temps faudra-t-il encore avant que d’effacer d’un coup de baguette magique ces comportements inacceptables, ces calamités inexorables de l’âge avancé mêlées à ces maladies résolument handicapantes, combien de temps faudra-t-il encore à tous ces patients atteints de disfonctionnements multiples et variés qui font « désordre » dans le tableau avant que de retrouver la simplicité du beau ?
Le temps a tout son temps dit le sage.  Oui sans doute. Mais en est-il de même pour le simple mortel ?

Bely  – Source: http://wis-wander.weizmann.ac.il/a-cellular-detergent-cleans-unsightly-clumps#.VWlHHc_tmkq

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. Il faudrait enfin reconnaître la nocivité des Ondes Électro-magnétique, qui ont dés l’origine détruit la santé de leur découvreur, Tesla.
    Elles sont captées par les métaux du corps (fer des globules rouges par exemple ) et grillent la membrane cellulaire, particulièrement celles de l’appareil immunitaire et cérébrales. Et l’ignorance et la facilité évoquent des processus « auto-immuns et dégénératifs.
    La « découverte » que vous évoquez est moins qu’une goutte d’eau dans un océan de déni .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here