Ce mardi matin, le rapport fourni par l’ONG  » Breaking the silence  » fait la Une de tous les journaux, que ce soit en France ou a l’etranger. Il y est fait état de prétendues témoignages de 60 officiers et soldats qui auraient servi au sein de Tsahal pendant l’opération  » Bordure protectrice ».
Ces soldats font états de tirs aveugles contre des cibles civiles, indiquant que le sens moral de l’armée a disparu. Ce que vous ne lirez jamais dans vos journaux, c’est que ce soit-disant rapport a été commandé par  » Le Fonds droits de l’homme arabe (FADH) « , une association basée à Ramallah.

L’association Im Tirtzu a mené une investigation afin de tirer au clair ce rapport polémiste qui sali Tsahal et Israel tout entier.
Selon Im Tirtzu, le FADH a versé 300.000 dollars pour la rédaction de ce rapport accablant.
Les objectifs de la FADH est de  » mettre l’accent sur les violations des droits humains et les violations du droit international et humanitaire lors de l’assaut militaire dans la bande de Gaza par Israël « .
Le rapport de Im Tirtzu peut être téléchargé à partir du site Internet du groupe. Il montre également que le FADH est en contact direct avec des organisations terroristes et les individus qui ont été impliqués dans des activités terroristes passées et présentes contre Israël, comme le Front Populaire pour la Libération de la Palestine et autres groupes djihadistes internationaux.

breking silence

Matan Peleg, le directeur de Im Tirtzu, a déclaré :  » Breaking the silence  est un organisme qui est exploité par des éléments étrangers et hostiles à Israël. L’organisation exploite des failles dans la loi israélienne et travaille sans relâche pour nuire a l’existence de l’Etat d’Israël. Il est inacceptable que des fondations arabes et palestiniennes liées au terrorisme invitent des groupes de propagande israéliens a se battre en leur nom en Israël.

Le procureur général doit prendre des mesures immédiates pour corriger ces failles et ces faiblesses de nos lois. Nous appelons également les services de sécurité de l’Etat d’Israël à prendre au sérieux la facilité avec laquelle des étrangers et des militants d’organisations israéliennes de gauche peuvent agir contre l’Etat d’Israël et ses soldats en toute impunité « .

Source: koide9enisrael

Print Friendly, PDF & Email

7 COMMENTS

  1. Le plus grand danger pour l’existence de l’état d’Israël ce ne sont pas les arabes mais les gauchistes Juifs Israéliens et aussi la cour suprême qui va dans le sans de l’extrême gauche Israélienne qui combat Israël de l’intérieur mais aussi depuis des pays étrangers, cette campagne de diabolisation (une de plus) contre Israël est financée et manipulée par des éléments hostiles à l’existence d’Israël qui n’hésitent pas à propager des scénarios des plus invraisemblables, ils ont l’appui de torchons Français que certains qualifient de journaux, nous devons mener un combat virulent contre ces campagnes qui sont régulièrement resservis et surtout qui attisent l’antisémitisme de plus en plus grandissant en France en plus de générer de nouveaux petits Français comme mérah, koulibali, fofana et les autres, les médias Français sont en grande partie responsables de la fulgurant ascension de l’antisémitisme en France.

  2. IL FAUT DIFFUSER LES NOMS,ADRESSES ET NUM DE TELEPHONES DE CES RACAILLES QUI SE VENDENT A L’ENNEMI,AFIN QU’ILS SOIENT HARCELES!

  3. France Info, Le Point et Le Figaro ne sont pas des médias qui ne vérifient pas leurs informations !!! Et ils ont tous publié un article sur les atrocités que l’armée israélienne a pratiquées à Gaza pendant la dernière guerre !! La vérité éclate toujours au grand jour !!

  4. @Pouah,
    Tu as de grandes certitudes sur les médias. La réalité c est que l’AFP dit et les autres reprennent. On l’a vu avec la soit disant mort de martin Bouygues démontre la nullité des médias.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here