Avant toute autre explication, que signifie « se retrouver un matin, son compte soudain désactivé » ?

Tout simplement que vous ne pouvez plus ouvrir votre adresse de Courriel, qu’il vous est désormais impossible de consulter votre boite de réception, pas plus que vos envois ou brouillons préalablement mis en attente. N’espérez surtout pas que Google vous fasse une fleur et vous permette de retrouver vos contacts ou vos Emails échangés. Quant à vos correspondants… Terminé ! Ils ne peuvent plus rien partager avec vous : Un mot d’information leur signale sans plus d’états d’âme que votre adresse a été désactivée !

google

S’il est exact que jamais personne ne vantera suffisamment les mérites du « Web », nul ne dénoncera jamais assez ses dangereuses dérives !

Grâce lui soit rendue de mettre « tout et plus encore » à portée de mains du premier curieux qui passe ne serait-ce que quelques instants devant l’écran de son ordinateur.

« Tout et plus encore », c’est peu dire …

Le monde entier, tous les arts, toutes les découvertes, tout ce qui concerne  l’humain, les animaux, le ciel les planètes, tous les sujets possibles, attentifs et soumis à leur géniteur virtuel ne sont là que pour répondre à toutes les questions que vous ne vous êtes encore jamais posées.

Et pourtant, si vous vous sentez en confiance dans ce monde faussement virtuel, « Vous avez tout faux » !

Cherchez l’erreur !

Mieux vaut le savoir :

Vous l’internaute lambda, vous êtes surveillé, pisté, noté, jugé et plus encore sanctionné… Quasiment sans possibilité de recours !

Une liberté plus que surveillée…

Vous devez reconnaître que vous avez eu maintes fois l’occasion de vous en rendre compte mais comme dit le proverbe : « Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut rien voir » !

Cherchez l’erreur !

Deux exemples suivent mais je pourrais en citer des centaines !

Le premier : Qui n’a jamais essayé de se brancher sur Facebook, ne s’est plus rappelé de son mot de passe et après trois ou quatre tentatives s’en est allé regarder ailleurs et… de recevoir dans la seconde qui suit un mail de « Facebook soit même » s’interrogeant sur le pourquoi vous n’avez pas persévérer pour ouvrir votre compte ?

Le second : Vous recherchez un renseignement quelconque sur la page Google et lorsque vous cliquez sur un lien qui semble répondre à votre attente, vous voyez s’afficher l’information selon laquelle vous avez déjà consulté cette proposition tant de fois entre telle et telle date dont la dernière en ce moment…

Cherchez l’erreur !

Vous vous croyez innocent ? Vous êtes coupable ! Et condamné systématiquement dans le pire des « régimes–réseaux » parce que quasiment unique.

Contrairement à tout système démocratique dans lequel vous êtes reconnu innocent tant que la justice ne peut apporter la preuve de votre culpabilité, plus intraitable que celui d’’une dictature dans laquelle ses « instances » vous jugent coupable à priori et vous invitent à apporter la preuve de votre innocence, même ce droit vous est empêché dans le régime juridique pas aussi virtuel que l’on pourrait le penser de Google….

Comme tout un chacun (ou presque), vous vous êtes créé une adresse Email. Pour ce faire vous avez dû approuver les conditions inhérentes à l’octroi de la dite-adresse.

Ce que vous avez fait. La plupart du temps sans les lire… Pourquoi ? Parce que tellement nombreuses et le plus souvent très ennuyeuses, elles en sont devenues illisibles ! Pour preuve, voir copié-collé ci-dessous des liens qui vous attachent à ce serveur :

« Nous nous réservons les droits suivants :

Si, si, j’insiste : Ces conditions d’utilisation et ces règles spécifiques vous embrouillent l’esprit, vous bouleversent et vous mettent dans les dispositions pour accepter n’importe quoi ! J’affirme que ce sont des conditions léonines puisque conçues, mises en ligne et appliquées sans autre besoin d’approbation que celui de Google: [Nous nous réservons le droit de] « Résilier votre compte à tout moment, pour quelque raison que ce soit, avec ou sans préavis ».

Cherchez l’erreur, lorsque, connus et reconnus de vous tous, de partout il est tout à fait admis que EI et le DAESH en particulier mais aussi tous ces mouvements sectaires que l’on voit se développer à la vitesse de la lumière, grandissent et embellissent grâce aux réseaux, aux transferts de données, tout ce qui leur permet de communiquer sans être inquiétés le moins du monde alors que …

Qui cherche l’erreur finit par la trouver !!! Google prétend obliger ses clients, (ce qui parait la moindre des choses), à ne pas se commettre avec des idées racistes, antisémites, à ne pas publier d’écrits pornographiques ni d’incitations à la violence la plus extrême….

Alors que penser du fait que l’on puisse sans chercher bien loin rencontrer tellement de ces « irrégularités immondes » diffusées en un tellement grand nombre sur le site de ce moteur de recherche, qu’un sursaut de colère me poussa à en faire le sujet de MON COUP DE GUEULE, COUP DE CŒUR, en l’occurrence « L’HEBDO N°28 de BELY » paru le 21 Juillet 2014. (Possibilité de le relire en ouvrant le lien ci-après, puisqu’il fut repris par FR-ICI .com:

http://fr-ici.com/2014/07/21/creez-votre-blog-parfume-au-vent-mauvais-en-moins-de-temps-quil-nen-faut-pour-le-lire/

Quant à mon crime, cette perversion impardonnable qui m’a valu de voir se désactiver mon compte j’avoue, désolée, qu’il est vrai que je dus faire des tirs groupés 1 fois la semaine pour que vous receviez, qui un poème qui une histoire, qui un coup de Gueule, chacun en sa spécificité.

Et maintenant que va-t-il se passer ? Rien de pire ni de meilleur. Les mésaventures d’une scribouillarde en mal de lancer ses vers de mirliton vont continuer leur vie chez un routeur ou un autre, sans autre forme de procès, aux quatre vents du monde informatique.

par Bely – pour Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. Bonjour je viens d’être victime ce matin du même problème, avez-vous récupéré depuis ce jour votre compte ? j’ai tout perdue ….

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here