En visite aux Etats-Unis, Roger Cukierman, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), a appelé les américains à  soutenir les efforts du Crif face aux messages antisémites qui circulent sur les réseaux sociaux.

Roger Cukierman a lancé un appel « à nos amis américains » dans le New York Times, évoquant la situation de l’antisémitisme en France, le président du Crif a d’autre part confirmé ses propos sur la situation antisémite dramatique en France:  « L’antisémitisme vient de partout, mais la plupart des actes violents viennent de la population musulmane » avait-il lancé comme un pavé dans la mare mois dernier.

cuker

« Pour les Juifs français cette bataille est vitale. Nous ne pouvons ni combattre ni gagner sans vous,  » a écrit  le président du CRIF au américains.

« Sur Internet les groupes djihadistes recrutent leurs combattants sous le couvert de l’anonymat  » a-t-il souligné. Il a ajouté:  » sur Google, deux clics suffisent pour acceder  aux théories du complot, selon lesquelles, il n’y jamais eu de Juifs  tués à Auschwitz, ni d’avions dans le ciel le 11 Septembre à New York, ni même d’attentats terroristes à Paris en Janvier 2015.

Sur YouTube, en tapant  un seul mot, vous déclenchez des diatribes antisémites d’une  violence inouïe. Sur Twitter , les Protocoles des Sages de Sion, republiés dans des versions de 140 caractères inondent les Twits.

Sur Facebook, des pages d’invitations  a des « Bashing Jews. » obtiennent des milliers de Like en toute impunité.

« Tous ces fournisseurs de services Internet, les moteurs de recherche, les services de vidéo-hébergement sont américains » a noté Cukierman.  » Ils sont soumis aux lois américaines ».  » la liberté d’expression n’est pas la liberté de la haine ». Et il conclut  » Sur Internet, des moyens ont été trouvés pour combattre et interdire la pornographie pédophile , l’antisémitisme doit être identifié et repoussée de la même manière » .

par Roger Haddad pour -Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here