Hanin Zoabi, ex-députée du parti nationaliste arabe israélien Balad n’ a cessé de rejoindre, représenter, s’affilier, s’apparenter aux organismes hostiles à Israël. La Commission d’Ethique de la Knesset a réussi la fameuse distinction entre la critique de la politique d’Israël et le fait d’encourager à la destruction d’Israël. Hanin Zoabi écope de la sanction maximale  : l’interdiction de se présenter à la députation.

zoabi interdiction deputation

Déjà suspendue de ses fonctions pour une période de six mois par la Commission d’éthique de la Knesset, Hanan Zoabi avait justifié l’enlèvement, puis l’assassinat barbare des trois adolescents israéliens – Eyal Yifrach (19 ans), Gilad Shaar (16 ans) et Naftali Frenkel (16 ans) – par des terroristes du Hamas. Elle avait déclarée: « celui qui kidnappe des enfants n’est pas un terroriste ».
Elle s’est d’ailleurs exposée devant les médias en comptant de ses doigts le numéro trois,  symbolisant l’enlèvement de 3 adolescents israéliens.

zoabi support hamas terrorist

Hanin Zoabi a continuellement souligné sous soutien à la cause terroriste en désignant les leaders du  Hamas comme des « résistants à l’occupation ».

En 2010 elle faisait partie de la « flottille humanitaire » Mavi Marmara, transportant armes et munitions en destination du Hamas, mettant Tsahal dans une situation diplomatique délicate.
Pour elle, c’est parce qu’elle est arabe et femme, qu’elle est aujourd’hui la cible d’une sanction. Au mois d’août 2014, en plein conflit entre Israël et le Hamas, Zoabi s’était rendue au Qatar afin de rencontrer, entre autres, l’ancien député Azmi Bishara, lequel avait fui Israël en 2007 après avoir été surpris en train d’envoyer des informations confidentiels au Hezbollah durant la seconde guerre du Liban.

Or Imbar pour Tel-avivre.com

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. La France est loin d’avoir ce courage de mettre les prédicateurs de la haine face aux conséquences de leurs actes. Elle préfère critiquer le pays qui l’a, et chanter de faux serments d’amour à ses citoyens juifs tout en tolérant les « dérapages » antisémites au plus haut niveau, et en pratiquant l’antisionisme qui met les Juifs du monde entier en grave danger.

  2. Question : je suis chrétien francais, ami de juifs et de musulmans et je suis contre un Etat juif en cette terre, qui est le berceau spirituel des trois grandes religions : judaïsme, christianisme, islam. Je soutiens donc toute initiative tentant à construire un Etat laïc (et non juif) qui soit un exemple de coexistence pacifique possible en une grande Nation des hommes de toute confession. Je critique vivement la politique de destruction massive des palestiniens par l’ETat d’Israël dans la bande de Gaza. Suis je un ennemi des juifs, suis je un antisémite ?

    • Oui je le pense. Mais par ignorance. Israël a toujours été le berceau du judaïsme. Le chrIstianisme a pris sa source à Rome dans les catacombes après la mort de Jésus qui lui était un juif RABIN. Il est mort comme juif révolutionnaire, non comme Chrétien . Les palestiniens comme vous dites sont des arabes qui sont venus comme travailleurs de Syrie et d’Irak. Les arabes israéliens sont ceux qui habitent dans les villes israéliennes. Afula, ako, Haifa, Nazareth et les environs . Les arabes musulmans sont apparus il y a environ 1400 ans. Bien après le judaïsme. La résolution 80 des nations unis interdit tout nouvel état aux frontières d’Israël. Gaza appartenait à l’Egypte qui a annulé ses droits après leur défaite en 67. La judé sama rie appartenait à Israël qui avait perdu ce territoire en 48 et l’a récupéré en 67. La Jordanie a abandonné son droit après 67. Sauf pour la gestion du mont du temple. La mosquée Al Aqusa a été bâtie sur le second temple des Hébreux. Les autres arabes sont des bédouins du Sud et des Druzes du Golan venus de Syrie car pourchassés. Révisez votre histoire. Le berceau de l’islam est l’Irak et l’Arabie saoudite.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here