L’ex grand rabbin Metzger Yonna est inculpé pour de nombreux chefs d’accusation dont corruption, fraude et  blanchiment d’argent. Le rabbin Metzger est soupçonné d’avoir accepté 10 millions de shekels en pots de vin, il aurait personnellement empoché 7 millions de shekels. Un témoin de l’Etat a mené une enquête contre lui et a enregistré ses conversations. L’acte d’accusation fait suite à une recommandation de la police et du  procureur général. Le parquet de Jérusalem a entamé une procédure pénale à l’encontre de l’ancien grand-rabbin ashkénaze pour corruption et abus de confiance. Il y a un an, la police israélienne a recommandé d’inculper l’ancien grand-rabbin pour fraude, abus de confiance, blanchiment d’argent et autres crimes.

Yona Metzger

Le conseiller juridique du gouvernement, Yéhouda Weinstein, a indiqué avoir adopté la position du parquet et de la police et a annoncé à l’avocat du rabbin qu’il envisageait d’engager une procédure pénale contre son client après l’audience de ce dernier par le procureur de l’État. L’avocat a refusé de commenter l’information et précisé qu’il répondrait aux accusations au cours de l’audience de son client. Le rabbin est inculpé pour corruption, il aurait recu des dons illicites d’une valeur de plusieurs millions de shekels en échange de services rendus  dans le cadre de son rôle de grand rabbin. Metzger a été informé de l’acte d’accusation. Le rabbin Metzger est soupsonné d’avoir utilisé son chauffeur Haim Eisensdadt pour le représenter et  Eisenstadt aurait reçu 10% de commissions. Une grande partie de l’argent servait apparemment à faciliter les conversions souvent très difficiles et très longues.

Exemple, un homme d’affaires russe aurait demandé au rabbin de convertir son fils et sa fille. Aidé d’un ami rabbin vivant à l’étranger, on soupçonne  Metzger d’avoir perçu la moitié du prix demandé à l’homme d’affaire soit la modique somme de $ 180,000. les autres $ 180,000. aurait été versés au rabbin de l’étranger. Il y a exactement un an, la police a entamé une procédure d’accusation contre Metzger pour corruption, fraude, blanchiment d’argent et autres crimes. La décision a ensuite incombé au procureur général Yehuda Weinstein, qui a également recommandé un acte d’accusation. L’enquête de police a indiqué que des millions de shekels en dons auraient été transférés à des organisations à but non lucratif avec lesquelles le rabbin est lié. L’enquête a également montré que Metzger aurait utilisé une partie de ces fonds pour ses besoins personnels.

par Roger Haddad pour -Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

  1. L’ancien grand rabbin ashkénaze d’Israël est accusé d’avoir reçu des millions de shekels en pots de vin

    Voilà que nous sommes replongés dans l’histoire aberrante des conversions d’enfants nés de mère monothéistes (chrétiennes ou musulmanes) mais, non Juif dans le sens de la Halakah. Alors, que dans la Torah c’est le Patriarcat qui a prévalu jusqu’à la Réforme politico-/religieuse imposée par le colonisateur Perse en l’an 398 av. n.ère par l’intermédiaire du scribe judéo-perse EZRA.

    Ce scandale comme d’autres pratiques du même genre font découvrir à beaucoup que même les rabbins n’y croient pas au Matriarcat, mais celui-ci permet aux rabbins de percevoir de fortes rétributions occultes. Il est urgent de revenir au PATRIARCAT de nos pieux ancêtres sur lequel toute notre Histoire, toute notre liturgie et toute notre spiritualité sont accrochées.

    Notre talentueuse et incorruptible ministre de la Justice devrait se pencher sérieusement sur ce grave problème du Patriarcat de nos pieux ancêtres. L’exclusion du Patriarcat et son remplacement par le Matriarcat fait perdre à chaque génération plus de 50% de nos frères Juifs, dont les pères ont épousé une femme monothéiste.

    Pour faire accepter le Patriarcat par les rabbanimes, Elle devrait appliquer la Torah (Enseignement de Moïse), qui guide notre foi et nos croyances : Deutéronome, chapitre 13, verset 8 : « N’aie pas en horreur l’iduméen, car il est ton frère, n’aie pas en horreur l’Égyptien car tu as séjourné dans son pays » ; Et au chapitre 14, verset : 16 : Les pères ne doivent pas êtres mis à mort pour les enfants, ni les enfants pour les pères….

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here