Voilà ce que disait le fondateur de la Confrérie des Frères Musulmans (1), Hassan el Banna, un mois et demi après la déclaration d’indépendance de l’Etat juif, l’armée égyptienne – avec 5 autres armées arabes – ayant déjà envahi le territoire retrouvé par l’Etat juif: « Si l’Etat juif est devenu un fait et si les peuples arabes en prennent conscience, ils jetteront à la mer les Juifs qui vivent parmi eux »

De son côté, Haj Amin al Husseini (2) expliquait dans ses mémoires: « Une des conditions fondamentales pour que nous coopérions avec l’Allemagne, c’est de nous donner carte blanche pour éliminer chaque dernier Juif, de Palestine et du monde arabe » (3)

De même la Ligue arabe avait adopté à l’époque deux décisions qui se sont matérialisées par un décret saisissant les comptes bancaires de tous les Juifs et les dépouillant de tous leurs avoirs, décret qui a été appliqué dans tous les pays arabes, Egypte, Libye, Syrie, Irak, pays où toutes les communautés juives ont été ainsi détruites (4).

Pendant des décennies, les « nouveaux Palestiniens » ont nourri la saga de la « naqba » ou la « catastrophe », qui est devenue le leitmotiv de rassemblement de cette nouvelle identité arabe (5). De son côté, Israël a choisi de minimiser les persécutions, les expulsions et les dépouillements d’avoirs des Juifs des pays arabes. (6)

C’est seulement cette année que la Knesset a décidé de consacrer une journée à la mémoire de cette « catastrophe juive », autrement plus violente et plus coûteuse.

Conf4

Ainsi le 30 novembre 2014 est le 1er jour où on commémore pour la 1ère fois la « naqba » juive. On explique aujourd’hui aux écoliers ce qui est arrivé aussi bien aux Juifs de Tripoli, de Bagdad qu’aux Juifs de Deir Yassine ou de Hébron. Car personne encore n’est au courant des pogroms subis par les Juifs du Maroc à Settat (50 morts) ou de Casablanca (30 morts), par exemple. Qui est au courant du pogrom d’Aden en 1948 (82 assassinats) et des centaines de morts et de blessés et de milliers de traumatisés en Egypte, en Syrie, en Irak, en Libye…, parce qu’ils étaient simplement Juifs ?

Ce qu’on raconte dans les universités et les journaux, c’est toujours la même histoire, celle des « réfugiés Palestiniens », narration qui s’est enflée au cours du temps de mensonges, calomnies et démagogie. Il ne faut certes pas minimiser la souffrance de ces réfugiés arabes. Mais il y a l’autre souffrance, autrement plus sérieuse, celle dont personne ne parle, parce qu’elle n’a jamais été étalée au grand jour, ni utilisée à des fins partisanes. La souffrance de 900 000 Juifs paisibles qui n’ont jamais menacé d’exterminer les Arabes parmi lesquels ils vivaient, comme l’a fait à leur encontre, Haj Amin al Husseini, en Palestine.

Il ne faut pas perdre de vue que depuis la 1ère Guerre mondiale 1914/18 et l’effondrement de l’empire ottoman, plusieurs centaines de millions de personnes ont été déplacées, Allemands, Hongrois, Polonais, Ukrainiens, Turcs, Grecs, Bulgares, Roumains, Indiens, Pakistanais …. On ne peut citer un seul conflit – parmi des dizaines — depuis ces dates, où il n’y a pas eu un échange de populations, forcé ou non….

Le conflit Arabo-Israélien n’est pas en reste, et ce n’est pas Israël qui a déclenché la guerre en 1948. Si les armées arabes n’avaient pas envahi le nouvel état renaissant, si elles n’avaient pas enjoint aux Arabes de Palestine de quitter les lieux, le temps « d’exterminer les Juifs », ces Arabes ne seraient pas devenus des réfugiés. Rappelons la déclaration du chef de la Ligue arabe :  » Ce sera une guerre d’extermination et un massacre d’une grande ampleur dont on parlera comme on parle du massacre des Tatars ou celui des Croisés ! »

Mais le résultat a été la défaite des armées arabes, et, de ce fait, ceux qui ont payé le prix de cette défaite ce sont les Juifs des pays arabes. Expulsés ou pas, ils ont dû quitter les lieux, laissant tous leurs avoirs. On a essayé d’estimer seulement les pertes matérielles. Selon l’économiste Sidney Zabludoff, les biens abandonnés par les Arabes de Palestine sont estimés à 3,9 milliards $, comparés aux 6 milliards $ des biens des Juifs des pays arabes (estimations minimales de 2007).

Ce qui est sûr, c’est que la plupart des millions de réfugiés du monde cités ci-dessus qui ont subi cette sinistre expérience « d’échange de population » n’ont pas été indemnisés d’un seul centime, ni bénéficié d’un quelconque « droit de retour « . Récemment encore, la Cour européenne des Droits de l’Homme a rejeté une demande de restitution de propriété réclamée par un réfugié grec de Chypre….

Ce dimanche, une cérémonie marquera la « Catastrophe juive » d’une pierre, à la résidence du président de l’Etat à Jérusalem.

Simplement pour ne pas oublier que 900 000 Juifs ont été obligés de quitter leur pays arabe de naissance, la plupart expulsés et sans le sou.

Notes de la Traduction

(1) La Confrérie est responsable en Egypte de divers pogroms dans les quartiers juifs du Caire en 1946/47. La peur s’est tellement installée dans le cœur du Juif égyptien, — vivant depuis des siècles dans ce pays pour un grand nombre– au point qu’on ne pouvait circuler dans la rue sans constamment s’assurer qu’il n’y avait personne derrière soi, prêt à vous agresser et vous tuer.

(2) Promoteur avec Hitler d’une solution finale pour les Juifs d’Orient, solution qui a avorté grâce à l’intervention anglaise battant les forces de Rommel à El Alamein en 1942 et mettant fin à un gouvernement pro-allemand à Bagdad.

(3) Le fait de distinguer la Palestine du monde arabe, pour Al Husseini, la Palestine n’était pas arabe. En fait à l’époque, avant 1948 et la naissance de l’état d’Israël, tout ce qui était palestinien (drapeau, armée, police, journal, cinéma, document…) était équivalent à juif.

(4) On compte 900 000 Juifs qui ont quitté les pays arabes, pour la plupart dépouillés et chassés. 650 000 d’entre eux se sont réfugiés en Israël entre 1948 et 1967. Les 250 000 autres réfugiés ont été recueillis par divers pays dans le monde.

(5) Identité formée à partir de camps de réfugiés ouverts par l’Onu et, fait unique dans l’univers des réfugiés, camps qui durent encore depuis plus de 4 générations sans qu’aucun pays arabe ne fasse l’effort de les intégrer, bien que ces réfugiés soient souvent des Arabes originaires des mêmes pays où se trouvent les camps qui ont été construits. Arafat, réfugié dit « palestinien », était un Egyptien, né en Egypte…

(6) A tort, ce qui explique la méconnaissance par le grand public des souffrances et des préjudices  – autrement supérieurs à ceux des réfugiés arabes – subis par les 900 000 réfugiés juifs des pays arabes.

Par Ben Dror Yemini –  Ynetnews – Adapté par Albert Soued pour -Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

12 COMMENTS

  1. le depart forcé de la terre de son enfance est une dechirure,c’est mon cas lorsque avec ma famille nous avons été forcé de quitter la Tunisie,
    terre de nos ancetres,abandonnant tous nos biens,comme l’ont fait la
    plupart des juifs du Magreb,c’est la raison pour laquelle,je n’ai aucune
    sympathie pour les arabes qui ont meme effacé la mémoire de notre presence sur ces terres,que nous habitions avant eux
    il est temps de faire en sorte que dans les medias du monde entier,notre expulsion,et la spoliation de nos biens par les arabes soient reconnus,
    et que l’on cesse de nous bassiner,surtout en Europe avec le retour sur
    la terre d’israel de ce qu’on appelle des palestiniens,dont meme les grands parents n’ont pas vecu sur cette terre;pour ma part,je n’ai aucune
    envie,50 ans apres de revenir en Tunisie sur une terre,ou tout ce qui n’est pas arabe a été banni

  2. Le silence d’Israël à l’égard des juifs expulsés des pays arabes et ayant leurs biens et leur argent volés par les responsables arabes est une honte
    Ce silence est humiliant pour ceux qui sont des réfugiés et Israël n’a même pas saisi l’ONU: de1947-56 plus d’1millions de réfugies juifs
    Les américains ont voté il y a près de 10 ans une résolution restée sans réponse de la part de l’ONU qui continue d’inonder d’argent les 500000refugies arabes qui ont transmis leur titre de réfugié à3 génération , du jamais vu!
    D’autant qu’une organisation de l’ONU a été crée spécialement pour ces arabes qui seraient 4 millions , du jamais vu!
    Pendant ce temps là les autres réfugies crèvent en Afrique ,Asie ,………et Israël n’a jamais protesté comme si les juifs venant de ces pays n’éteint rien pour Israël
    L’UNWRA cette organisation de l’ONU pour les arabes est devenue une organisation terroriste avec ses manuels scolaires enseignant la haine d’israel et des juifs et leurs écoles des abris pour stocker les roquettes et Israël ne proteste pas et ne fait rien
    Mais qui est responsable de la communication en Israël qui est toujours minable comme l’ambassadeur d’Israël en France, cet inconnu qui n’a même pas pris la parole durant la dernière guerre contre les terroristes du Hamas
    Tant qu’Israël ne comprendra pas que la communication, même fausse ,est la meilleure arme pour gagner ,les arabes auront l’opinion pour eux
    La communication passe par les médias d’Israël , par les ambassades, par la publicité et surtout par l’image
    Les juifs de la diaspora sont un atout aussi pour servir de relais et les juifs riches devraient acheter les journaux, quotidiens, hebdomadaires ou mensuels.Les journalistes français sont vénales et l’argent peut tout acheter.e
    Aujourd’hui en France les médias sont aux mains des ennemis d’Israël et transmettent mensonge sur mensonge

  3. tout à fait d’accord avec Marie;
    il faut harceler l’ONU et l’Union Européenne avec cette notion d’expulsion des 900 000 juifs des pays arabes, avec le cortèges de sévices physiques, économiques, et les traumatismes occasionnés par les menaces et les exodes, avec les paroles du mufti de Jérusalem, et en regard celles de sa petite fille Leila Chahid, jusqu’à ce que cela se sache et que ces grandes organisations pourries n’en peuvent plus, qu’elle en soient étouffées. Et les expulsés qui ne sont pas partis en Israël, est-ce que c’était un choix de ne pas choisir le cercueil?

  4. Personne ne parle des réfugiés Juifs des Pays arabes

    Je me suis toujours demandé qu’elles étaient les raisons de ce silence observé par l’Etat Juif. Quel sentiment les dirigeants de l’époque nourrissaient envers les Juifs qui fuyaient les états islamiques. Cet EXODE des Juifs des pays arabes était toujours la conséquence des discours haineux des dirigeants des pays arabes envers les Juifs en général et de l’Etat Juif en particulier. Nos amis et relations de ces pays nous considéraient comme des parias à Tunis le pogrom de juin 1967 se conclu par l’assassinat de quelques Juifs et incendie de la Grande synagogue de Tunis. Les forces de l’ordre n’intervinrent qu’après ces événements et sur l’ordre du Président BOURGUIBA. Celui-ci comme tous les pays arabes avait envoyé des camions remplis de fantassins pour épauler l’armée égyptienne. Mais après la victoire foudroyante de l’armée de l’Etat Juif les fantassins et leurs camions sont retournés à leur caserne.
    J’espère que cette injustice sera réparé et que les Juifs des pays arabes seront au centre des futures négociations avec les Cisjordaniens.

  5. Il est grand temps qu Israël dévoile au monde la douleur des juifs des pays arabes
    En Tunisie malgres 2000 ans de présence juive il a fallu plier baguages en Algérie c était la valise ou le cercueil
    Etc….le monde arabe ne s en est pas vente
    Quelque part les expulsés comme les juifs qui ont subit la Shoah
    On préfère passer sous silence leurs douleurs il leur aura fallu 60 ans pour exulter et pouvoir s exprimer
    Il y a eu ceux d Égypte d Irak du Yémen de slyrie du Liban etc…
    Qui parceque juif et malgres leurs présences sur ces terres avant les conquêtes arabes ont êtes chassés loin de chez eux a jamais abandonnant leurs biens et leurs morts !!!
    Oui
    Israélo doit nommer un ministère …
    Israélo doit recueillir comme le fil Shoah des exilés parce que juifs écouter leurs enfants partis jeunes dans le sillage de leurs parents …
    Oui
    Israélo doit réagir puis chiffrer les préjudices et demander aux pays arabes des sommes en rapports avec les richesses spoliées les immeubles voles etc..
    La douleur des hommes etc…

  6. j’ai vècu personellement cette tragèdie,En vacance a Ouedzem,Maroc,en 1956,il y a eu un soulevement
    Populaire (un pogrom) qui visait l’etranger(francais et Juif),c’ètait un Samedi matin,14 familles juives ont ete
    Tuè d’une façon horrible,mais,nous,nous fumes sauvè par un voisin musulman,ma soeur,mes 3 neveux mon frère
    Et moi meme.Nous n’avons jamais étaient spolués par les autoritès,sauf en biens foncier,surtout par la France,annextions pour la construction d’aeroport,exemple Agadir,sans compensassion!
    A part cela nous vivons en parfaite harmonie,dans ce pays depuis plus de deux mille ans,a ce jour.Notre communautè
    Est plus au moins organisée,a part une rèelection du comitè qui tarde a se faire,nous sommes actifs et productifs,
    Nous aimons le Maroc,ou sont inhumès plus de 600 saints reconnus mondialement! Nous sommes fiers d’etre
    Marocain,la justice commence,au rithm lent,mais bouge,voir l’affaire du Rabbin expulsè de chez lui,l’ordre est venu
    De Rabat pour qu’il n’èmigre pas dans une situation catasrophique,pour statuer sur une mafia de l!immobilier qui
    Gangrènait le pays.

  7. Je suis née à Alexandrie, Egypte. Mon père avait obtenu la nationalité Egyptienne, ce qui était rare mais coûteux et pourtant il a été dépossédé de sa nationalité, devenu apatride et a dû lui et sa femme prendre la route de l’exil, sans rien emporter, ses biens « nationalisés » parce qu’il était juif … Personnellement je ne pourrais jamais oublier ou pardonner à Nasser et ses acolytes, car mon père et ma mère sont morts tous deux dans l’année de leur arrivée en France. Ici nous n’avons jamais été considéres comme réfugiés donc aucune aide et aucun soutien moral ou autre.

  8. Ns sommes arrivés depuis plus de 2000 ans ds ces territoires envahis et volés par les musulmans comme cela se passent partout ds le monde …

    La reconnaissance de ces derniers:la desolation des terres et des vrais autochtones…

    L’histoire se repete avec les envahisseurs de tres fraiche date: les palestiniens musulmans.

    Durant l’histoire il y avait une majorite de juifs,des chretiens et quelques nomades de passage à Sion.

    La religion musulmane invention du 7 eme siecle a demontre partout ds le monde sa colonisation sauvage et barbare…
    Ils st forts pr falsifier, aneantir, voler et se faire eux les barbares passer pr des vicos.

    Les refugies juifs des pays arabes comme le deviennent aujourd’hui les chretiens (malheureusement) sont les vraies victimes !!!!

    IL EST IMPORTANT DE RETABLIR LA VERITE ET DE RECEVOIR DES COMPENSATIONS QUI SERONT TJ TROP FAIBLES PAR RAPPORT AUX FAITS aux divers crimes contre l’humanité commis par ces pays arabes…

    Faire respecter la verite et respecter les droits des vrais refugiers est une obligation humaine et historique!!

  9. « La Knesset va organiser une journée de commémoration ». STOP ! Israël devient la risée du monde entier. Les gouvernants successifs d’Israël sont trop gentils. Il faut changer de comportement, exiger, taper du poing sur la table. Exiger des pays arabes qu’ils versent des indemnités. Exiger que l’ONU reconnaisse les centaines de milliers de Juifs réfugiés en France et dans le monde. Les faux palestiniens nous emmerdent assez avec leur soi-disant terre qu’ils revendiquent. Pour exiger, ce que nous ne savons pas faire, prenons exemple sur eux !

  10. Le soi-disant peuple inventé « palestinien » a déjà un pays : la Jordanie. Mais il veut d’autres territoires qui appartiennent à Israël. Et le monde entier est avec « ces pauvres réfugiés ». Alors ISRAEL DOIT LUI AUSSI DEMANDER DEVANT L’0NU UN AUTRE TERRITOIRE DE PLUS POUR LES REFUGIES JUIFS DES PAYS ARABES, AVEC EN PLUS COMPENSATION FINANCIERE. Les Juifs étaient bien avant les arabes en Tunisie, Algérie et Maroc.

  11. cet écrit est un faux, en tout cas en ce qui concerne les juifs du maroc. nul n’ignore le role des sionistes qui n’ont ménagé aucune ruse pour terroriser les juifs marocains pour les inciter à quitter le maroc pour aller s’installer ailleurs ( en israel, ety en occident ) des juifs ont été sacrifiés afin de donner crédit aux rumeurs mensongères selon lesquelles les arabes massacrent les juifs. toute cette histoire a été savemment montée par des gens spécialistes en matière de crimes et de fausses rumeurs . le grand perdant dans l’exode des juifs du maroc c’est en premier le maroc et les marocains, imaginez que le soir vous rentrez chez vous pour dormier et le matin en sortant dehors vous trouvez les magasins et les boutiques des juifs fermés, alors que la veille vous avez souhaité le bonsoir à vos amis juifs. c’est une trahison. le mensonge maintenant on y est habitué les preuves on les voit aujourd’hui. on connait aujourd’hui le bourreau et sa victime. pour ma part, je n’ai jamais vu un juif enterré vivant dans sa demeure, alors que les palestiniens sont enterrés par centaines avec les bombes d’israel, y a t il un démenti à celà, non car chose vue en direct à al télé, alors qui ment.

Répondre à abraham Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here